Premières victoires de la Suède, de la Croatie et de la France en Coupe Davis

25/11/2021 à 23:58 CET

La Suède, la Croatie et la France ont signé ce jeudi les premières victoires de la finale de la Coupe Davis 2021, sur les sites respectifs de Madrid, Turin et Innsbruck, lors d’une journée d’ouverture qui a été altérée par le positif pour covid de l’Espagnol Carlos Alcaraz, qu’il était se préparant à faire ses débuts dans la compétition vendredi alors qu’il n’avait que 18 ans.

La nouvelle du retrait d’Alcaraz, le joueur révélation de 2021, a été un nouveau revers inattendu pour l’équipe espagnole, qui défend le titre sans Rafael Nadal, toujours en convalescence de sa blessure au pied, et sans Roberto Bautista, qui a dit au revoir à l’équipe il y a 48 heures avec une maladie dans la région abdominale.

Les Espagnols entameront leur match de Davis contre l’Equateur, qui mesurera l’étendue des pertes de l’équipe championne, qui a été rapidement rejointe par Pedro Martínez, également débutant.

Lors des premiers matchs de ces finales, l’actuel finaliste, le Canada, a reçu une sérieuse correction après avoir perdu 3-0 contre la Suède dans le groupe B.

Les frères Elias et Mikael Ymer ont battu Steven Diez (6-4 et 6-2) et Vasek Pospisil (6-4 et 6-4) et le double formé par Andre Goransson et Robert Lindstedt a battu 7-6 (5) et 6- 4 à Brayden Schur et Pospisil, qui n’était pas aujourd’hui le brillant joueur qui a remporté cinq des sept points qu’il a joués à Madrid il y a deux ans

Ils ont également célébré un 3-0 contre la Croatie lors de leur croisement avec l’Australie. dans le groupe D, basé à Turin.

Marin Cilic a battu Alex de De Miñaur (6-1, 5-7 et 6-4) et Borna Gojo a battu Alexei Popyrin par 7-6 (5) et 7-5.

Cilic a noté après son match qu’il ne se souvenait pas « d’avoir bien joué, aussi longtemps » que dans le premier set et le début du deuxième.

Plus tard, avec une énorme solvabilité, Nikola Mektic et Mate Pavic, la première paire de double du circuit, ont battu John Peers et Alex de Miñaur 6-3 et 6-1.

Le seul affrontement décidé ce jour-là en double était France-République tchèque, du groupe C, en faveur des Gaulois.

A l’Olympia-Halle d’Innsbruck, où le covid les a contraints à jouer à huis clos, Thomas Machac, à ses débuts dans la compétition, a battu le vétéran Richard Gasquet 7-6 (3) 6-2, qui a été champion du tournoi. avec la France en 2017 et finaliste en 2013.

Adrian Mannarino a commencé par perdre un set face à Jiri Vesely, mais son retour (6-7 (1), 6-4 et 6-2) a égalé la France et a mené le duel en double, dans lequel Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut ont battu Jiri Leheka et Tomas Machac 3-6, 6-4 et 6-3.

La journée de vendredi comprendra les affrontements Espagne-Équateur à Madrid (groupe A), Serbie-Autriche à Innsbruck (groupe F) et États-Unis-Italie à Turin (groupe E).

Share