Procédures administratives municipales, via Internet l’année prochaine

Depuis le confinement et en raison de la pandémie de coronavirus, une grande partie des démarches administratives municipales elles devaient se faire via Internet. Cela a grandement accéléré les procédures de ce type et ce que l’on souhaite, c’est que la numérisation avance et toutes les procédures de la mairie, entre autres, le soient donc d’ici 2021. Avec ces améliorations, il est possible de gagner du temps et de réduire les déplacements.

L’investissement total est d’environ 15 millions d’euros, qui commenceront à être dépensés tout au long de cette année avec de nombreux appels d’offres.

Pour commencer à avancer à cet égard, la mairie de Séville a installé le nouveau réseau d’entreprise Hipalnet, qui disposera de 140 kilomètres de fibre optique, auxquels seront connectés plus d’une centaine de bâtiments communaux avec 15 000 points et 5 700 postes téléphoniques fixes.

L’investissement s’est élevé à 9,4 millions d’euros et tout cela pour rationaliser les procédures et entrer pleinement dans la numérisation a été attribué en différents lots aux sociétés Telefónica, Orange, Vodafone et Emergya.

le Centre de traitement des données (CPD), qui hébergera tous les serveurs qui dépendent de la gestion municipale. Son budget d’appel d’offres est de 750 000 euros et il sera définitivement attribué en septembre car il est prévu de démarrer en avril 2021. Un objectif croissant pour le procédures administratives municipales.

Il y a plus de mesures, par exemple le extension des réseaux wifi avec 32 nouveaux points qui seront contractés en août et durant tout le mois de septembre. L’investissement prévu est de 2,24 millions d’euros et les premiers modules devraient être opérationnels en janvier 2022.

Alors que la mairie de Séville précise également le projet de ville intelligente pour doter tous les lieux d’une plateforme de commerce électronique. La proposition va de la conception à la mise en œuvre et au déploiement de cette plateforme et de ses services associés afin de dynamiser le commerce de détail.

Il y en a plus parce que c’est aussi dans le pipeline doter l’Alcázar d’un outil technologique pour contrôler et distribuer les flux de visiteurs. Et un guide de réalité augmentée et des reconstitutions seront développés avec l’incorporation de la technologie 5G.

Share