Programme de prêt Covid: FM appelle à une mise en œuvre rapide

Elle a appelé les responsables et les prêteurs à sensibiliser toutes les parties prenantes - banques, confréries médicales, acteurs de l'industrie pharmaceutique ou des dispositifs médicaux - au niveau régional et à entreprendre diverses campagnes de sensibilisation.Elle a appelé les responsables et les prêteurs à sensibiliser toutes les parties prenantes – banques, confréries médicales, acteurs de l’industrie pharmaceutique ou des dispositifs médicaux – au niveau régional et à entreprendre diverses campagnes de sensibilisation.

Le ministre des Finances, Nirmala Sitharaman, a appelé mardi à une mise en œuvre rapide du programme de garantie de prêt de 50 000 crores de roupies pour les secteurs touchés par le covid. Le programme a été annoncé fin juin, dans le cadre du plan de secours de Rs 6,29-lakh-crore, pour renforcer les infrastructures de santé dans les non-métros pour se préparer à toute exigence si une troisième vague de Covid frappe le pays.

Alors que personne ne veut une troisième vague, « nous ne pouvons pas simplement la souhaiter », a déclaré le ministre, soulignant la nécessité d’être sur ses gardes et d’intensifier les préparatifs pour faire face à toute situation.

«Nous avons besoin que ce (programme) soit fait dans les délais. Nous avons besoin que cela soit fait dans tout le pays, en particulier dans les régions où nous avons moins d’infrastructures médicales… Je pense qu’il doit y avoir beaucoup plus de partage d’informations dans les zones locales », a-t-elle déclaré lors d’un webinaire.

Sitharaman a déclaré qu’elle surveillerait, par l’intermédiaire du département des services financiers, les progrès du programme chaque semaine.

Elle a appelé les responsables et les prêteurs à sensibiliser toutes les parties prenantes – banques, confréries médicales, acteurs de l’industrie pharmaceutique ou des dispositifs médicaux – au niveau régional et à entreprendre diverses campagnes de sensibilisation.

Le directeur général de SBI, CS Setty, a déclaré qu’environ 2 800 demandes avaient été reçues dans le cadre du programme et que la taille moyenne des tickets de prêt est jusqu’à présent de Rs 1,2 crore. Environ 40% de la sanction et du décaissement sont destinés aux centres de diagnostic, a-t-il ajouté.
Dans le cadre de ce programme de garantie de prêt pour les secteurs touchés par le Covid (LGSCAS), un crédit de 50 000 crore de roupies sera accordé aux hôpitaux privés pour étendre leurs installations existantes ou créer de nouvelles unités en dehors des huit premières villes.

Chaque investisseur peut se voir accorder un prêt maximum de 100 crores de Rs. Le taux d’intérêt sera plafonné à 7,95 % par an. La couverture de la garantie, disponible pendant trois ans, sera limitée à 50 % pour l’agrandissement et à 75 % pour les nouveaux projets. Cependant, la couverture sera de 75 % pour les projets greenfield et brownfield dans les 125 « districts ambitieux » notifiés par le gouvernement.

Share