Pundit poignarde Levy; affirme que la star de Tottenham partira l’été prochain

L’ancien attaquant de Sunderland et d’Angleterre, Kevin Phillips, a démenti que Harry Kane signerait un nouvel accord à Tottenham et pense que l’attaquant cherchera à nouveau une sortie l’été prochain.

Après son interview avec Gary Neville dans le podcast « The Overlap » en mars, le 28 ans a parlé ouvertement de quitter son club d’enfance, Manchester City étant le grand favori pour décrocher le skipper anglais dans le cadre d’un gros contrat.

Kane était alors constamment lié aux champions de Premier League au cours de la fenêtre de transfert d’été.

Cependant, après avoir fait un retour sur le côté pour la victoire aux Wolves, l’attaquant prolifique a publié une déclaration via Twitter engager son avenir dans le club – pour l’instant.

Deux buts ont ensuite suivi lors du match de qualification pour la Ligue Europa contre Pacos de Ferreira fin août. Mais il a depuis été rapporté que Kane pourrait accepter un nouveau contrat lucratif qui inclurait une clause de libération pour qu’il emménage en janvier ou l’été prochain.

Mais en parlant à Football Insider, le spécialiste de Sky Sports Phillips serait surpris si Kane restait à Éperons.

Il a déclaré: «J’ai entendu ce qu’il a dit et oui, en lisant entre les lignes, vous diriez que Daniel Levy a rompu un gentleman’s agreement. Si Kane dort tranquillement la nuit, il rejette évidemment la faute ailleurs.

« Nous ne connaissons pas les faits, mais entendre cela de Harry en dit long. Je suis presque sûr qu’il fait allusion à la rupture d’un gentlemen’s agreement.

« Harry n’en sera peut-être pas content, mais il ne jettera pas ses jouets hors de la poussette. Il se mettra à genoux et fera ce qu’il fait le mieux, c’est-à-dire marquer des buts.

«Nous verrons ce qui se passera cet été. Je ne le vois pas signer de nouveau contrat. Je pense qu’il cherchera à nouveau un déménagement l’été prochain. Je serais très surpris s’il prolongeait.

Kane devrait être de retour en action pour Tottenham à Crystal Palace samedi. C’est après que l’Angleterre ait poursuivi sa campagne de qualification pour la Coupe du monde en Pologne mercredi soir.

Cinq anciens joueurs de Manchester United toujours disponibles en tant qu’agents libres

Levy a laissé fureur contre les stars de Tottenham

Pendant ce temps, Tottenham serait en colère contre Giovani Lo Celso et Cristian Romero après que le duo soit allé à l’encontre des souhaits du club et ait joué dans le match de qualification abandonné pour la Coupe du monde Argentine-Brésil.

Le rapport du gardien que Tottenham « n’a pas autorisé Lo Celso et Romero à rejoindre l’Argentine ».

Le duo des Spurs Romero et Lo Celso avait débuté le match de dimanche soir. Le gardien d’Aston Villa Emi Martinez a également débuté, mais Emi Buendia n’était pas à la 23e journée.

Le match à Sao Paulo a été interrompu à la septième minute lorsque les responsables locaux de la santé sont entrés sur le terrain et ont accusé le quartier de la Premier League d’avoir violé les protocoles de Covid-19 afin d’entrer dans le pays.

La Confédération sud-américaine de football CONMEBOL a annoncé sur Twitter que le match de dimanche avait été suspendu sur décision de l’arbitre. Son rapport et celui du délégué de match de la FIFA ont été envoyés à l’instance dirigeante.

« La FIFA regrette les scènes qui ont précédé la suspension du match entre le Brésil et l’Argentine pour les éliminatoires de la CONMEBOL à la Coupe du Monde de la FIFA 2022 qui ont empêché des millions de supporters de profiter d’un match entre deux des nations de football les plus importantes au monde », indique un communiqué de FIFA lu.

Le service disciplinaire de la FIFA analyse actuellement les rapports du match abandonné avant de décider des mesures à prendre.

Demande de Premier League ignorée

La Premier League avait décidé que les clubs ne devaient pas libérer les joueurs pour les matchs de l’équipe nationale dans les pays de la liste rouge, en raison de la stipulation qu’ils devaient subir une quarantaine d’hôtel pendant 10 jours à leur retour.

Aston Villa aurait cependant permis à ses joueurs de voyager et de jouer contre le Venezuela et le Brésil. Mais ils devaient rater le match de vendredi contre la Bolivie. Cela garantirait qu’ils ne rateraient que le match de samedi à Chelsea.

Les Spurs, cependant, selon la source, n’avaient pas un tel accord en place. Et Lo Celso, Romero et Davinson Sanchez, qui ont voyagé en Amérique du Sud avec la Colombie, sont tous dans l’eau chaude avec Daniel Levy.

Apparemment, les joueurs prévoyaient de passer du temps à s’entraîner dans la liste verte de la Croatie. Ils retourneraient ensuite dans leurs clubs après la période de quarantaine.

LIRE LA SUITE: Le PSG ouvre une double voie de négociation cruciale pour affamer Tottenham de cible

Share