Qualcomm ne sera pas non plus cette année

13/05/2021 à 18:51 CEST

Antonio Vallejo Taslimi

L’annulation du Mobile World Congress à Barcelone l’année dernière a été un coup dur pour l’organisateur de la GSMA. Pas seulement pour eux, mais à certains égards, c’était le premier exemple majeur qu’en 2020, nous passerions à côté de nombreux événements en face à face dont nous avions l’habitude de profiter chaque année. Après l’avancée de la pandémie et une situation apparemment meilleure grâce à l’arrivée des vaccins, 2021 semblait prometteuse, mais il faut encore plus de temps pour que les choses «  reviennent à la normale  ». Il semblait que cette année la CMM allait être différente et que la participation serait à nouveau forte. Mais tout indique un nouveau désastre. Pendant que nous vous parlions du retrait de Samsung du Mobile World Congress, maintenant dans Qualcomm qui rejoint une liste, qui augmente à chaque fois, des entreprises qui ne seront pas présentes à l’événement.

La société a commenté une déclaration au média TechCrunch, remerciant la GSMA pour toutes les mesures de sécurité contre COVID-19. Cependant, pour la sécurité de ses employés, la firme ne participera pas cette année à l’événement MWC à Barcelone, malgré tous les protocoles de sécurité de l’organisateur. Qualcomm rejoint une liste dans laquelle ils sont également Ericsson, Google, Lenovo, Nokia, Samsung ou IBM, pour ne citer que quelques exemples. Cependant, Qualcomm a été le seul avec Samsung et Lenovo à ne pas rejeter un éventuel MWC numérique.

Comme vous le savez, l’année dernière, nous avons manqué de MWC après le départ de nombreuses entreprises principales. Pour le moment nous n’avons pas d’informations sur une éventuelle annulation, en maintenant les plans pour le 28 juin prochain, jusqu’au 1er juillet. Cette année, le MWC sera hybride, ce qui signifie qu’en plus de l’événement en face à face, il y aura également du contenu en ligne.

Share