Quartararo avoue être « déçu »

23/10/2021 à 18:34 CEST

.

Le français Fabio Quartararo (Yamaha YZR M 1), quinzième au final, après avoir à nouveau annulé son meilleur tour le plus rapide lors de la première qualification du Grand Prix d’Emilie Romagne, a reconnu être « déçu mais j’ai tout gardé à l’intérieur ».

« Quand j’étais dans les chambres d’amis et que j’ai vu Lecuone et Bagnaïa qu’ils étaient troisième et quatrième, et les deux Iker Quoi Bagnaïa Ils étaient en Q1, je pensais déjà que ça allait être dur et au final j’ai terminé troisième en Q1 ; Je ne dirai pas que c’était ce à quoi nous nous attendions, car nous avons eu quelques problèmes et je n’ai pas pris assez de risques dans les deux derniers secteurs, mais c’est quelque chose que je peux comprendre », explique le Français de son époque.

« Même si c’est du côté subconscient de ma pensée, je n’allais pas prendre de risques avec ces zones humides et c’est pourquoi je n’ai pas été aussi déçu du résultat non plus, mais bien sûr je le suis, parce que Bagnaïa Il sort premier et moi quinzième, mais c’est comme ça », a-t-il souligné Quartararo.

« En FP3, j’ai tout essayé pour aller directement en Q2 et au final je n’étais pas loin, seulement environ trois dixièmes, donc il y a eu une très grosse amélioration dans l’eau, mais cet après-midi les conditions étaient exactement comme je déteste et j’ai donné le maximum », a reconnu le leader mondial.

« Le treizième était le meilleur résultat que j’ai pu obtenir en restant dans la première qualification, donc nous verrons quels pneus nous avons utilisés dimanche en course, car cette fois j’ai utilisé le soft avant et le soft arrière, deux pneus que je n’utilise pas. Je n’aime pas beaucoup, mais que dans ces conditions, c’étaient des pneus que je devais utiliser, même si dimanche nous commencerons avec des pneus différents « , a expliqué le pilote Yamaha, qui a des options mathématiques pour être proclamé champion du monde MotoGP en Italie.

« Pour moi, c’est une situation difficile et pour être honnête, je ne pense pas beaucoup au championnat, car il est premier et je suis quinzième et il a aussi de la pression, pas seulement moi. Il a aussi la pression de bien faire et peut faire une erreur. , chose que je ne souhaite pas. Nous verrons, mais mon sentiment est que si tout se passe bien, nous nous battrons pour cela à Portimao », a-t-il déclaré. Fabio Quartararo.

« Si nous prenons un bon départ, je pense que nous pouvons terminer dans une assez bonne position car nous avons devant nous des coureurs rapides, mais lors de la course précédente, beaucoup n’avaient pas beaucoup de rythme et nous connaissons le potentiel que nous avons à ce niveau. circuit et c’est pour se battre pour le podium », a-t-il assuré sans hésiter Quartararo.

Share