in

Quartararo, leader sous pression

15/09/2021 à 12:29 CEST

.

Le français Fabio Quartararo (Yamaha YZR M 1), leader du Championnat du Monde MotoGP, affronte sous pression le Grand Prix de Saint-Marin et de la Riviera de Rimini, sur le circuit “Marco Simoncelli” de Misano Adriatico qui, a priori, semble un scénario compliqué pour ses intérêts en raison de la situation dans laquelle se trouvent certains de ses principaux rivaux, notamment l’italien Francesco “Pecco” Bagnaia (Ducati Desmosedici GP21).

La première victoire de l’élève de Valentino Rossi en Aragon est intervenue à un moment important de la saison, deuxième du championnat du monde, Bagnaia a deux courses à domicile, à la fois ce premier rendez-vous à Misano et celui du 24 octobre, car le VR46 Ranch où il s’entraîne habituellement est à peine à dix kilomètres de là. Bagnaia a remporté sa première victoire en MotoGP et en tant que pilote officiel Ducati contre un Marc Marquez (Repsol Honda RC 213 V) de plus en plus en forme et plein, ce qui a mis l’italien dans les cordes dans les deux derniers tours, mais il a su répondre efficacement et avec insistance à toutes les attaques de l’espagnol, ce qui lui permet sans aucun doute d’atteindre très motivé à la course de Saint-Marin.

Bien queet Quartararo conserve un avantage confortable de 53 points sur Bagnaïa et 57 en ce qui concerne les Baléares Joan Mir (Suzuki GSX RR), qui a terminé troisième sur la piste d’Alcañiz, la huitième position à Motorland Aragón devrait être un “réveil” pour le Français, qui devrait éviter les chocs à l’avenir grâce à quelques “concessions” supplémentaires dans le Five les courses restantes pourraient “éventer” les esprits de ses rivaux et compliquer le premier titre mondial du Français.

Les deux à Quartararo comme Bagnaia ou Mir peut déduire des points d’un Marc Márquez qui semble être en meilleure condition physique et la preuve en a été sa performance à Motorland Aragón, où même si c’était un circuit très favorable pour ses conditions et celles de la Repsol Honda, il a montré qu’il était beaucoup plus récupéré et, ce qui est plus important. , avec la tête bien en place. Marquez essayé de surpasser Bagnaïa Dans les premiers tours, alors que l’Italien tirait et voyant que ça n’allait pas être facile et qu’il pouvait faire une erreur comme celle de l’Angleterre, il a décidé de rester dans le sillage de la Ducati de l’Italien, de l’étudier et d’attendre le moment pour le surmonter, dont tout le monde savait qu’il arriverait dans les derniers tours. Les deux derniers tours qui se sont soldés par une véritable crise cardiaque, avec plus d’une dizaine de dépassements entre les deux et qui se sont finalement soldés en faveur de l’Italien, qui arrive à Misano Adriatico avec la bonne humeur.

Pour Pol Espargaró, la situation est bien différente car son adaptation lors de sa première saison en tant que coéquipier de Márquez chez Repsol Honda s’avère beaucoup plus compliquée qu’il n’aurait pu le penser. Petit à petit et apparemment dans les derniers grands prix, il se rapproche de plus en plus de son objectif.

Les pilotes de Suzuki, Joan Mir et Alex Rins, et le reste des représentants Ducati, avec l’Australien Jack Miller à la barre mais sans oublier l’espagnol Jorge Martin et au français Jean zarco, devraient être parmi les protagonistes de la course italienne, dans laquelle leurs derniers vainqueurs du double grand prix de l’année dernière, les Italiens Franco Morbidelli et l’Espagnol Maverick ViñalesIls ne seront pas dans les mêmes conditions qu’alors.

Morbidelli tentera de réapparaître à Misano après qu’une opération au genou l’ait maintenu en “cale sèche” pendant des mois et l’ait contraint à rater cinq grands prix. Dans le cas d Viñales Son départ précipité de Yamaha et l’arrivée, tout aussi prématurée d’Aprilia, ne lui permettent pas d’être assez optimiste pour se battre pour le podium et son travail et son objectif seront de continuer à grandir sur une moto, la RS-GP, qui est complètement nouvelle. pour lui. Viñales il n’aura pas la tâche facile, mais son coéquipier Aleix Espargaró peut être bien plus optimiste quant à ses derniers résultats avant ce premier rendez-vous à Misano, un circuit sur lequel le constructeur de Noale a beaucoup d’informations ayant effectué pas mal d’essais tant en pré-saison qu’au cours de l’année en cours grâce à avoir encore une série de concessions de championnat qui le permet.

Officiel : Memphis Grizzlies coupe Marc Gasol, qui est libre de décider de son avenir

La dernière fuite du Galaxy S22 fait allusion à des caméras améliorées, une charge plus rapide