Queen comprend les limites et « ne doit pas se pousser trop loin », selon un expert | Royale | Nouvelles

La semaine dernière, le palais de Buckingham a annoncé que la reine avait annulé son voyage prévu en Irlande du Nord pour des raisons de santé, ce qui a révélé plus tard qu’elle avait passé une nuit à l’hôpital pour des tests.

Les médecins royaux ont envoyé le monarque voir des spécialistes à Londres mercredi.

La podcasteuse royale Gertude Daly, qui dirige le podcast Gert’s Royal, a parlé dans une interview du séjour de la reine à l’hôpital et de son âge.

Le podcasteur royal a déclaré que l’âge de la reine suggère que l’emploi du temps chargé est « beaucoup pour un homme de 95 ans ».

Gertrude a déclaré au Daily Star: «Je pense qu’après avoir eu tant d’engagements numériques pendant la pandémie, la reine était très impatiente de sortir et d’être vue par son peuple.

«Je pense que le palais a prévu quelques semaines d’engagements plutôt ambitieuses en octobre. Elle a organisé des événements dans les quatre pays qui composent le Royaume-Uni.

Elle a poursuivi: « La reine est sans aucun doute déçue d’être contrainte d’annuler son voyage en Irlande du Nord, d’autant plus que cela fait des années depuis sa dernière visite.

« Mais la reine sait aussi qu’il est important de se reposer et de ne pas se pousser trop loin.

« L’annulation de la visite de deux jours en Irlande du Nord signifiera, espérons-le, que la reine pourra conserver le reste de son programme d’engagements, y compris un autre voyage en Écosse pour la conférence COP26. »

LIRE LA SUITE: La fouille de la princesse Anne chez les jeunes membres de la famille royale: « Ne réinventez pas la roue »

La semaine dernière a marqué sa première nuitée à l’hôpital en huit ans.

L’admission précédente de la reine datait de 2013, lorsque le monarque souffrait de symptômes de gastro-entérite.

Le séjour à l’hôpital n’est pas signalé comme étant lié au COVID-19.

Share