Quelle est la prochaine étape de l’enquête de l’équipe de football de Washington?

Jon Gruden n’est plus l’entraîneur-chef des Raiders de Las Vegas. Les effets de son scandale par courrier électronique pourraient être dévastateurs pour une franchise située à 2 400 milles.

Gruden a démissionné après que des détails sur un langage raciste, homophobe et misogyne ont été divulgués dans des courriels obtenus lors d’une enquête de la ligue. Mais cette enquête ne visait pas à déterminer si l’entraîneur et la personnalité éminente de Monday Night Football étaient aptes à diriger une franchise. Cela faisait partie de la plongée profonde de la NFL dans un environnement de travail toxique signalé au sein de l’équipe de football de Washington – une enquête qui a conclu que le siège social de Washington était « très peu professionnel ».

Les e-mails de Gruden ne sont qu’un exemple du comportement humiliant omniprésent dans toute l’organisation. Une enquête d’un an de la NFL, stimulée par 15 ans d’accusations de harcèlement sexuel détaillées dans un article du Washington Post, a révélé que «l’intimidation et l’intimidation étaient fréquentes et beaucoup ont décrit la culture comme une culture de la peur, et de nombreuses employées ont déclaré avoir subi du harcèlement sexuel et un manque général de respect sur le lieu de travail. Le rapport, compilé par l’avocate Beth Wilkinson, a noté que les responsables de l’organisation ignoraient activement ces problèmes et toutes les plaintes qui en découlaient.

À la fin de l’enquête de la NFL, Washington a été condamné à une amende de 10 millions de dollars. Les cadres de l’équipe ont été contraints de suivre une formation de sensibilisation et en milieu de travail. Un programme en 10 étapes visant à améliorer le service des ressources humaines de l’équipe a été mis en place.

C’était, en effet, un doigt agité pour une franchise d’une valeur estimée à 4,2 milliards de dollars. Lisa Banks et Debra Katz, les avocats des 40 anciens employés victimes de harcèlement sous Snyder, l’ont appelé ainsi.

« En réponse à une enquête d’un an au cours de laquelle plus de 100 témoins ont été interrogés et qui, selon nous, ont corroboré les allégations de nos clients concernant le harcèlement généralisé, la misogynie et les abus au sein de l’équipe de football de Washington, la NFL a choisi de protéger le propriétaire Dan Snyder. Ignorant nos demandes de rendre public le rapport préparé par Beth Wilkinson, la NFL a plutôt choisi de ne recevoir qu’un rapport oral des conclusions et d’infliger une amende au propriétaire Dan Snyder, ce qui équivaut à de l’argent de poche.

« C’est vraiment scandaleux et c’est une gifle pour les centaines de femmes et d’anciens employés qui se sont manifestés de bonne foi et au péril de leur vie pour signaler une culture d’abus à tous les niveaux de l’équipe, y compris par Snyder lui-même. « 

Washington a fait juste assez d’autocontrôle pour fournir un mince éclat de responsabilité que la NFL jugeait proprement pleine de remords. Mais maintenant, un rapport que le commissaire de la NFL, Roger Goodell, n’a même pas reçu par écrit à l’origine – il a été présenté oralement aux dirigeants – a commencé à s’infiltrer à travers la boîte en carton dans laquelle la ligue l’avait déposé et traîné dans le coin oublié d’un placard. La première personne contaminée fut Gruden. Il n’est peut-être pas le dernier.

Ces fuites de courriels offrent une opportunité de rendre des comptes des mois après les faits, mais nous ne savons pas à quoi cela ressemblera ou qui serait impliqué. De nombreuses personnes impliquées dans les infractions présumées de Washington ont été écartées des projecteurs. Le directeur général Bruce Allen, le personnage principal des réponses par e-mail de Gruden, a été licencié en 2019 avant que l’histoire de Post ne soit révélée. Snyder a confié les fonctions de co-PDG à sa femme, Tanya, dans le but de nettoyer les choses, mais aussi de suggérer potentiellement des punitions qui n’étaient pas réellement des punitions.

Il y aurait plus de 650 000 e-mails contenus dans l’enquête de Wilkerson. Il est possible que Gruden n’ait été que la première pièce d’un calcul qui réprimande finalement l’équipe de football pour des décennies de mauvaise gestion. Ou il est possible que Snyder échappe à nouveau aux conséquences et que rien ne change à Landover, à part quelques politiques RH de surface.

Nous devrons attendre et voir ce qui va suivre. La démission de Gruden ne devrait servir que de début d’un processus en retard.

Renonciations au football Fantasy : devriez-vous garder ou supprimer ces 7 joueurs avant la semaine 6 ?

Share