Quelle est la « règle de l’enveloppe » à la Ryder Cup ? Les équipes utiliseront une règle controversée en cas de test COVID-19 positif ou de blessure

La règle de l’enveloppe a été omniprésente à la Ryder Cup et la tradition elle-même est utilisée pour les restrictions Covid cette année.

La Ryder Cup 2020 n’a pas pu avoir lieu en raison de la pandémie et même un an plus tard, nous pouvons encore voir des précautions prendre en raison du virus.

Lee Westwood et Rory McIlroy de Team Europe

John Rahm a déjà été testé positif deux fois cette saison pour COVID-19 et il y a donc eu une planification autour de l’événement par équipe dans la situation où un joueur ne pourrait pas concourir en raison de la contraction du virus.

Mais quelle est la règle de l’enveloppe et comment sera-t-elle utilisée lors de la Ryder Cup cette année ? talkSPORT.com jette un œil…

Ryder Cup 2021 : quelle est la règle de l’enveloppe ?

La règle de l’enveloppe – qui est en place depuis 1979 – entre en vigueur dans le cas où un joueur se blesse pendant la compétition.

C’est une étrange tradition au sein de la Ryder Cup où un capitaine adverse peut sélectionner un joueur de son équipe qu’il aimerait ne pas concourir.

Le joueur est sélectionné avant le début des matchs en simple et les enveloppes sont détruites sans être ouvertes si elles ne sont pas nécessaires.

S’ils sont nécessaires, le joueur désigné est ensuite jumelé à un joueur blessé et le match se voit attribuer un demi-point chacun.

C’est à peu près la même chose pour un cas COVID où il y aura une enveloppe supplémentaire pour couvrir un retrait Covid-19.

Le capitaine de l’équipe européenne Padraig Harrington a admis qu’il est « possible que vous ayez deux noms différents » dans des enveloppes au cas où un joueur serait blessé et qu’un autre serait positif pour le coronavirus.

Harrington pourrait utiliser la règle de l'enveloppe cette année

Harrington pourrait utiliser la règle de l’enveloppe cette année.

Le skipper de l’équipe européenne Harrington a également été interrogé sur la procédure à suivre si un joueur était positif.

Il a dit : « Oui, il y en a, il y a beaucoup de protocoles. Je suppose que l’accord des capitaines est public, n’est-ce pas ? Donc, tout comme un nom de blessure dans l’enveloppe, il y a un nom COVID dans l’enveloppe. »

Harrington a ajouté: «Bien que nous ayons demandé, ce n’est toujours pas tout à fait clair ce qui se passe si nous avons une épidémie de Covid d’un certain nombre de joueurs, mais pour un joueur, c’est assez simple.

«Évidemment, les deux premiers jours, ce sont quatre joueurs qui s’absentent… donc il n’y a pas de problèmes ces deux jours, mais évidemment dimanche, vous commencez à perdre quelques joueurs contre Covid, cela affecte le match d’une manière ou d’une autre. Mais on est dans une enveloppe Covid c’est sûr.

« C’est exactement la même chose qu’une enveloppe de blessure. La personne qui va dans l’enveloppe, c’est le capitaine qui décide, et personne ne le sait jamais.

« Nous espérons que cela restera ainsi. Mais nous avons eu quelques retraits pour blessure au cours de l’année, donc ce serait très similaire à cela.

« Pas de réelle différence dans la façon dont cela fonctionne. »

Share