Qu’est-ce que l’ISA? Le système fondamental de la DGT qui sera bientôt obligatoire | Moteur

Nous révélons les tenants et les aboutissants de l’ISA, le nouvel Intelligent Speed ​​Assist qui pourrait être un incontournable sur votre véhicule dans quelques mois.

Dans quelques mois, il peut être obligatoire pour votre véhicule de transporter le Assistant de vitesse intelligent (ISA) et pour que ce ne soit pas une surprise pour vous, nous vous expliquons en quoi il consiste, comment cela fonctionne réellement et si cela sera obligatoire dans votre véhicule.

le Assistant de vitesse intelligent a été décrit par la Direction générale de la circulation elle-même comme “un grand bond en avant”, dans une avancée technologique pour nos véhicules au niveau de ce que l’airbag supposait il y a longtemps et qui pourrait rendre la conduite sur nos routes beaucoup plus sûre, en évitant qu’il y ait véhicules qui dépassent les limites de vitesse.

Maintenant, la Direction générale de la circulation a précisé que cet assistant intelligent de vitesse sera obligatoire dans certains véhicules, spécifiquement les véhicules neufs homologués en Europe à partir de 2022 et les nouveaux vendus à partir de 2024.

Grâce à ISA, cet appareil adapte la vitesse maximale de la voiture aux limitations établies dans les panneaux de chaque section dans laquelle elle circule. Il serait installé, en principe, derrière le rétroviseur, et en accord avec le GPS, il lirait les panneaux de signalisation. Si le véhicule atteint la limite de la route sur laquelle il circule, il émet un signal optique, haptique ou audible au conducteur.

Ce système il ne permettrait pas de dépasser la limite détectée en agissant sur le fonctionnement du moteur ou de l’accélérateur grâce à un logiciel spécial installé. Dans tous les cas, le conducteur est totalement libre de désactiver le système ISA avec un simple bouton ou en appuyant plus fort que d’habitude sur l’accélérateur.

L’Intelligent Speed ​​Assistant fait partie d’une initiative de la Commission européenne suite à un rapport préparé en Norvège en avril 2014 qui s’est avérée être une mesure efficace pour sauver des vies, en limitant la vitesse du véhicule dans certaines sections.

L’application My DGT vous offre divers avantages. Le principal est que vous avez la possibilité de porter votre permis de conduire avec la même validité que votre permis physique sur votre mobile.

Il faut donc savoir que, en fonction de votre situation et du véhicule que vous avez en possession, l’installation de cet appareil intelligent pourrait être obligatoire à partir de 2022.