Qui mérite de remporter le Ballon d’Or ?

21/10/2021 à 08:02 CEST

Le 29 novembre ‘France Football’ donnera le nom du Ballon d’Or 2021 après deux ans sans pouvoir remettre le prix de la pandémie. En 2020, Lewandowski a commencé avec tous les chiffres pour le prendre après avoir tout gagné avec le Bayern et devenir, sans aucun doute, dans le ‘9’ de l’année avec une voiture de but sur le dos.

Désormais, en 2021, le Polonais a un peu moins de bulletins de vote et le Ballon d’Or ressemble à un combat brutal entre les cinq noms qui commencent comme grands favoris : Leo Messi, Cristiano Ronaldo, Lewandowski, Benzema et Jorginho. Tous les cinq ont mérité d’être là, même si certains plus que d’autres.

L’Argentin est toujours le meilleur, il vient de remporter la Copa América avec l’Argentine après avoir si longtemps cherché un titre avec son équipe et le passage de l’âge ne lui pèse toujours pas. Pour le talent, il n’y a pas de doute.

Le Portugais est dans la liste restreinte plus par son nom que par ses performances. Collectivement, il n’a pas été loin de son année à la Juventus et individuellement, il a peut-être été un cran en dessous des autres candidats.

Le Polonais, sans être celui de 2020, a conservé des records de score stratosphériques. Son niveau devant le but est tel qu’il a même battu le record de buts de Gerd Müller lors de la même saison de Bundesliga (40). Il n’a pas remporté la Ligue des champions comme il l’a fait l’année dernière, mais sa performance a encore été spectaculaire.

Si nous parlons de « 9 », Benzema doit également faire partie de la candidature. Avec le départ de Cristiano, le Français a été le phare du Real Madrid. Il n’a pas remporté de titres au-delà de la Ligue des Nations, mais son jeu entre les lignes, sa classe, ses buts et sa participation à toutes les opérations offensives de la boîte blanche ne sont pas passés inaperçus sous les projecteurs médiatiques. Cela a été sa grande année en tant qu’individu. Nous devons également tenir compte de la campagne menée depuis Madrid, où tout le monde remettrait le Ballon d’Or français.

Et enfin, il y a Jorginho, qui apparaît dans la candidature plus pour ce qu’il a gagné collectivement que pour sa performance individuelle, bien qu’il soit, évidemment, un grand milieu de terrain. L’Italien a tout gagné : Ligue des champions avec Chelsea et Coupe d’Europe avec l’Italie.

Share