Qu’il y ait des réactions de carnage louent une suite étrange et sauvage 10z viral

Le buzz pour Venom : qu’il y ait un carnage est sur le point d’atteindre son paroxysme, la suite du succès monstre au box-office de 2018 étant prête à faire d’énormes affaires lorsqu’il s’agit enfin de sortir en salles avec plus d’un an de retard ce week-end. Cela a été une longue attente pour les fans du double acte symbiotique de Tom Hardy, et les premières réactions sont maintenant arrivées en ligne.

Une chose sur laquelle tout le monde est d’accord, c’est qu’il s’agit d’une autre performance délirante délirante de l’homme principal, producteur et co-scénariste, qui s’est clairement amusé à donner vie à son double rôle bizarre. Dans des nouvelles légèrement décevantes, il semble que le public qui n’a pas apprécié le premier opus ne sera pas non plus particulièrement amoureux de Let There Be Carnage.

Dans l’ensemble, le consensus est qu’Andy Serkis parcourt son blockbuster de super-héros de 97 minutes de manière suffisamment divertissante, comme vous pouvez le voir dans les premières réponses ci-dessous.

Cliquez pour zoomer

Encore une fois, la mystérieuse scène post-crédits est mentionnée avec régularité, et cela doit être quelque chose de sismique si Tom Hardy a explicitement demandé aux gens de ne pas gâcher la fin, puis a partagé une affiche sur son compte Instagram qui a vu son alter-ego de bande dessinée faire écho à ce point.

Vous feriez mieux de rester à l’écart des médias sociaux vendredi jusqu’à ce que vous ayez la chance de voir Venom : qu’il y ait un carnage pour vous-même, mais c’est particulièrement difficile pour les foules internationales, dont beaucoup doivent encore attendre le 15 octobre.

Share