Rahm et Garcia viennent le week-end; éliminé Ancer et Niemann

27/03/2021 à 07:20 CET

. / Austin

Les Espagnoles Jon Rahm et Sergio García ils ont suivi coups sûrs au troisième tour et en séries éliminatoires du tournoi Dell Technologies Match Play, du PGA Tour, en mode groupe, en remportant son laissez-passer pour la compétition à élimination directe du week-end.

Le Mexicain Abraham Ancer, qui a perdu au troisième tour, mais qualifié pour les séries éliminatoires, n’a pas pu les vaincre et a été éliminé, comme cela est arrivé au jeune Chilien Joaquín Niemann.

Rahm était une fois de plus dominant avec ses coups de poing et après avoir dessiné le match du troisième tour avec l’Américain Ryan Palmer, qui a fait un birdie au 18e trou pour délivrer une carte 5-5, dans la mort soudaine des éliminatoires, les deux golfeurs se sont à nouveau rencontrés au sein du groupe 3 et la victoire est revenue à l’Espagnol, qui est devenu le seul top 20 à continuer dans le tournoi et sera dans la phase à élimination directe du week-end au Austin Country Club.

Son compatriote Garcia a battu le vétéran anglais Lee Westwood dans la plus longue des huit séries éliminatoires avec un fer 9 de 161 verges à une broche avant sur le quatrième trou par 3 qui a atterri juste au-delà de la broche et est retournée au trou. Cela lui a donné une victoire sur Westwood et l’a envoyé dans la phase à élimination directe du week-end pour la troisième fois consécutive.

Garcia était impressionné par son tir gagnant, mais n’a pas tardé à souligner qu’il devait atteindre un par de trois mètres et un par deux et demi pour le par sur les deux trous précédents juste pour rester dans le match pendant les séries éliminatoires. . “Les deux putts que j’ai faits … énormes pour continuer”, a déclaré Garcia. “Et puis évidemment le tir à 4, c’est un super tir, mais ensuite tu as de la chance qu’il ne touche pas le drapeau en premier lieu, car il a dû être très proche de frapper le drapeau, puis il revient in. De toute évidence très heureux à ce sujet. ” Westwood était également impressionné et a écrit sur son compte Twitter: “Eh bien, 28 ans en tournée et je pensais avoir tout vu. Je ne l’avais pas vu!”

Tout aussi impressionnant était l’élan de Robert MacIntyre, l’Ecossais de 24 ans avec beaucoup de courage et beaucoup de lutte. J’étais 1 contre l’Américain Adam Long, qui était prêt à avancer avec son compatriote Dustin Johnson dans le groupe de tête sur le point de perdre face à Kevin Na. Johnson s’est déplacé à moins de six pieds de son putt par (Na n’avait que plus de trois pieds pour birdie) et son cadet, le frère Austin, est venu à quelques pieds de la coupe pour aider à lire le putt. Sorti de nulle part, une balle a tiré sur le côté gauche du bord autour du green et a roulé devant les pieds du cadet. Johnson a dû marquer le ballon de MacIntyre pour donner un coup de pied. MacIntyre n’a pas réalisé ce qui s’était passé, sauf qu’il savait qu’il avait frappé le coup de sa vie. «Probablement l’un des meilleurs et des plus chanceux coups de golf que j’ai jamais réalisés», a déclaré MacIntyre. “Vous devez continuer à vous battre jusqu’à la fin, et cela montre que tout peut arriver dans ce jeu.”

Était ce qu’il a fait Ancer dans son duel éliminatoire avec le vétéran américain Kevin Streelman, 42 ans, qui sur la normale 4 du trou 1 a réussi un birdie pour vaincre et éliminer le golfeur mexicain.

Ni l’un ni l’autre ne pourrait Niemann être dans le week-end du tournoi qui distribue 10,5 millions de dollars, après avoir perdu contre l’Américain également Bubba Watson, sur le deuxième trou des éliminatoires, un par 4, dans lequel le golfeur chilien a fait un bogey.

Au troisième tour du tournoi, qui a eu lieu le matin, le Colombien Sebastian Muñoz perdu contre les Irlandais Shane Lowry 4-7 jusqu’au trou 16 (3 ci-dessus) donc il n’était pas nécessaire de jouer les deux derniers du tour.