Ralf dit que Monza n’était « certainement pas » le dernier affrontement

Les protagonistes du titre sont peut-être assis ensemble lorsqu’il s’agit de provoquer des collisions, du moins selon les commissaires, mais Ralf Schumacher dit que cela ne se terminera pas avec Monza.

Max Verstappen et Lewis Hamilton ont connu leur deuxième grosse chute de cette saison au Grand Prix d’Italie, les deux se sont enfoncés dans les graviers de la chicane Rettifilo après un contact dans la deuxième partie de la chicane.

Le Red Bull de Verstappen, ayant manqué de route, a grimpé les trottoirs et a rebondi sur le sommet de la Mercedes de Hamilton. Les deux étaient hors du grand prix avec le score tel qu’il était après les qualifications du sprint de samedi.

Leur accident à Monza fait suite à leur collision à Silverstone, mais alors que Hamilton a été blâmé pour celui-ci, les stewards ont jugé Verstappen responsable des ébats de dimanche.

Schumacher n’est pas d’accord et ne pense pas que ce soit la dernière fois que nous verrons ces deux-là prendre contact cette saison.

« Ce ne sera certainement pas la dernière fois que les deux se battent durement », a-t-il déclaré à Sky Germany.

« Personne ne veut provoquer un accident, bien sûr, mais ces deux-là ne se donnent rien.

« Hamilton veut désespérément le huitième titre mondial et Verstappen voit la chance pour le titre maintenant et donne tout pour cela. C’est un match absolu avec deux grands pilotes. Parfait pour nous les téléspectateurs.

« Toto Wolff a parlé d’une ‘faute tactique’ après la course. Permettez-moi de le dire de cette façon, que Max préférerait qu’aucun des deux ne marque de points, surtout parce que Monza était auparavant considéré comme une piste Mercedes, naturellement cela donne l’impression que ça ressemble à ça.

« Mais si vous regardez attentivement, vous pouvez voir que Max essaie déjà d’empêcher l’accident, en tournant à gauche et en roulant sur le trottoir. Vous ne le voyez jamais arriver à Hamilton. Ce n’était pas exprès, mais c’était un effet secondaire bienvenu. Les deux vont donc en Russie avec leurs points inchangés.

Découvrez toutes les dernières marchandises Max Verstappen via la boutique officielle de Formule 1

Verstappen s’est vu infliger une pénalité de trois places sur la grille pour le Grand Prix de Russie, une punition qui, selon Schumacher, n’est « pas justifiée ».

Il a expliqué : « Les deux étaient très durs et Verstappen a essayé de contourner le coin mais n’avait pas de place parce que Lewis Hamilton ne le lui a pas donné.

« Lewis ne voulait pas abandonner parce qu’il ne voulait pas abandonner le poste. Il sait qu’alors il aurait perdu encore plus de points contre Max. Puis ils ont frappé. Pour moi, un accident de course.

Mais contrairement à la pénalité de Silverstone infligée à Hamilton pour s’être écrasé sur Verstappen, Schumacher ne s’attend pas à un appel de Red Bull pour la chute de la grille de Verstappen.

« Je ne sais pas si Red Bull fera appel », a-t-il poursuivi. « La FIA est évidemment très stricte avec eux. Je pense qu’ils accepteront la punition.

« Plus trois places de départ ne devraient généralement pas être un problème pour Max, même si les dépassements sont difficiles à Sotchi, c’est un avantage pour Hamilton. »

Verdict de la planète F1

Share