Ralf ne « soupçonne pas que quelque chose viendra » de l’examen RBR

Ralf Schumacher doute que Red Bull se réjouisse de sa critique de la pénalité de Lewis Hamilton pour avoir causé la collision qui a exclu Max Verstappen du GP de Grande-Bretagne.

Red Bull était furieux lorsque Hamilton a percuté Verstappen lors du premier tour du Grand Prix de Grande-Bretagne, contact qui a mis le pilote Red Bull dans la barrière de pneus avec un impact de 51G.

Heureusement, Verstappen n’a pas été grièvement blessé, ne souffrant que de contusions et d’une douleur au cou.

Hamilton a été jugé « principalement fautif », frappé d’une pénalité de 10 secondes qu’il a purgée lors de son arrêt au stand.

Red Bull estime que c’était trop clément et a officiellement demandé un processus de révision qui commencera jeudi à 15h00 BST.

L’ancien pilote de F1 Schumacher doute qu’ils aient de la joie.

« Je ne pense pas qu’il en sortira quoi que ce soit », a-t-il déclaré à Sky Germany.

« Ce n’était clairement pas intentionnel de la part de Lewis. Aucun conducteur ne joue à ces vitesses. On parle alors de 290km/h. Pour moi, c’était un incident de course.

La marchandise Red Bull est disponible à l’achat dès maintenant via la boutique officielle de la Formule 1

Schumacher estime que Hamilton aurait pu éviter ce drame de longue haleine en s’excusant après le grand prix.

« Un peu d’excuses, dit-il. « Il aurait pu dire à la fin de la course ‘mon Dieu, comment va-t-il ?’

« Après tout, c’était une action libre d’esprit.

« Il l’a fait au mauvais endroit. Vous pouvez discuter des 10 secondes. Je comprends Red Bull. Mais ce n’était pas intentionnel de la part de Lewis.

« Juste une erreur de jugement. »

Hamilton, cependant, a insisté après la course qu’il n’avait rien fait de mal.

« Je ne pense pas, d’après ma compréhension actuelle, que je sois en mesure de devoir m’excuser pour quoi que ce soit », a déclaré le pilote Mercedes. « Nous étions là-bas en course. »

Hamilton a surmonté la pénalité pour remporter le Grand Prix, un résultat qui a réduit l’avance de Verstappen au championnat à seulement huit points.

Cela, selon Schumacher, a encore aggravé Red Bull.

« C’est très malheureux », a-t-il déclaré. « Sur un autre circuit, disons à Monaco ou en Hongrie, il n’aurait pas eu la chance de revenir aussi facilement. C’était très chanceux, ou malchanceux pour Red Bull.

« Je comprends qu’ils se sentent injustement traités. »

Share