Ralf s’en prend à Kimi Raikkonen, « insensé et embarrassant »

Ralf Schumacher estime qu’en provoquant un accrochage avec Sebastian Vettel, Kimi Raikkonen a été « insensé » et « embarrassant » dans le dernier tour du Grand Prix d’Autriche.

Avec seulement quelques tours à faire, Raikkonen profitait d’un solide Grand Prix d’Autriche après s’être frayé un chemin jusqu’à P12 après avoir commencé P16.

Il a cependant défait tout ce bon travail car, après avoir été dépassé Vettel dans le dernier tour de la course, il a heurté le dos du pilote Aston Martin, les faisant sortir tous les deux.

Après l’incident, l’ancien coéquipier du pilote Alfa Romeo n’a pas semblé trop en colère contre lui, déclarant qu’il s’agissait simplement d’un malentendu.

« Je ne sais pas [what happened]», a-t-il déclaré dans le paddock après la course.

« Je pense que c’était un malentendu, alors je vais jeter un œil et lui parler. »

Cependant, le compatriote de l’Allemand, Schumacher, qui a couru aux côtés de Raikkonen en F1 de 2001 jusqu’à sa retraite en 2007, n’était pas si gentil.

En fait, il pense que la conduite du Finlandais était « gênante ».

« C’était totalement insensé de la part de Kimi », a-t-il déclaré via Sky Germany, cité par sport1.de.

« Il vient de rentrer directement dans sa voiture. Ce qu’il a fait était embarrassant.

Découvrez toutes les dernières marchandises Sebastian Vettel/Aston Martin via la boutique officielle de Formule 1

Raikkonen s’est finalement vu infliger une pénalité de 20 secondes pour l’incident, les commissaires ayant conclu que : « En sortant du virage 5, Raikkonen a fermé la porte sur Vettel, ce qui a provoqué une collision qui a fait sortir les deux voitures de la piste. »

Le pilote lui-même a déclaré après la course qu’il voulait voir ce qui s’était passé avant de commenter.

En fin de compte, cependant, il pense que l’accident n’était pas du tout pertinent car aucun des deux pilotes n’allait pouvoir rattraper Fernando Alonso et marquer des points de toute façon, prenant la 11e place à George Russell comme le meilleur qu’ils pouvaient espérer de manière réaliste.

« Alonso est passé devant Russell, je me suis rapproché, puis j’ai eu le contact avec Seb », a-t-il déclaré.

« Nous nous sommes réunis et c’est tout, au final cela n’a pas changé le résultat final car nous serions tous les deux tombés un peu en dessous des points. »

Il a au moins été encouragé par le fait qu’il ait pu courir si près des points dans le dernier tour.

« C’était une course dans laquelle la voiture était plutôt bien, mais il nous manquait juste ce petit peu pour être dans le top dix », a déclaré le Finlandais.

« Nous avons eu un premier long relais sur les durs, puis sur les médiums, nous avons pu rattraper les gars devant qui se battaient pour la dixième. »

Suivez-nous sur Twitter @Planet_F1, aimez notre page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Share