Ray Fisher se souvient du jour où la Ligue de la justice remaniée a décidé de lui faire utiliser le slogan Booyah

Comme Ray Fisher l’a rappelé à THR, le producteur de Justice League Geoff Johns, qui est un contributeur clé de DC Comics depuis plus de 20 ans maintenant, a approché le réalisateur Zack Snyder pour inclure «booyah» dans le film, un mot que Cyborg n’a jamais dit dans les bandes dessinées. Snyder a refusé, car il ne voulait apparemment pas de slogans dans Justice League, mais il a quand même marqué le mot sur certains signes dans sa coupe du film comme un œuf de Pâques. Selon le représentant de Johns, Warner Bros pensait que la réplique serait un «moment amusant de synergie», mais Fisher pensait qu’il serait étrange pour le seul super-héros noir de Justice League de s’exclamer un slogan, rappelant des personnages de sitcom comme Arnold Jackson de Diff’rent Strokes et JJ Evans de Good Times.