in

Récapitulatif et faits saillants : Espagne 3-0 Belgique Femmes

Marta Cardona et Olga Carmona du Real Madrid Femenino ont commencé et Ivana Andrés est entrée en jeu lors de la victoire 3-0 de l’équipe nationale féminine espagnole sur la Belgique à Alcorcón.

Cardona patrouillait dans l’aile droite et Carmona dans la gauche. Les deux ont créé du danger et ont bien avancé en première mi-temps. À la quatrième minute, Carmona a battu son défenseur d’un pas rapide et a effectué un repli aux pieds d’Esther Gonzalez dans la surface de réparation de 18 mètres, mais son tir a été bloqué.

L’Espagne semblait avoir ouvert le score par une belle contre-attaque deux minutes plus tard, même si le tir d’Aitana Bonmatí était stoppé. L’Espagne a dominé la possession et a maintenu le contrôle pendant la majeure partie de la première mi-temps.

Malgré leur contrôle global, le match a été plus de bout en bout que ce que nous avons l’habitude de voir lorsque les équipes jouent contre cette équipe espagnole. La Belgique était compacte défensivement et l’Espagne a eu du mal à les briser lorsqu’ils ont obtenu des numéros derrière le ballon.

La Belgique était aussi dangereuse en transition. La capitaine de la Belgique, Janice Cayman, a presque donné l’avantage à son équipe à la 11e minute. Elle a été jouée grâce à une passe ébréchée du haut de la surface et a frappé le ballon en demi-volée. Le poteau a refusé à la Belgique ce qui semblait être un objectif sûr.

L’Espagne a répondu en se resserrant défensivement et en mettant plus de pression sur la Belgique. Cardona a presque aidé Carmona cinq minutes plus tard, mais Carmona n’a pas pu mettre sa finition glissante sur la cible.

La Roja a finalement ouvert le score à la 43e minute. Mariona Caldentey a fait une course dans la surface et a été alimentée par Bonmatí. Caldentey a dépassé deux défenseures et a dirigé son tir vers le poteau arrière, qui a trouvé le filet latéral pour une percée méritée.

L’Espagne a doublé son avantage quatre minutes après le début de la seconde mi-temps. La Roja a obtenu un penalty après qu’Esther ait dirigé le service d’un corner dans le bras d’un défenseur. Alexia Putellas est intervenue et a envoyé le gardien dans le mauvais sens.

Au fur et à mesure que la seconde mi-temps progressait, l’Espagne a apporté des changements qui ont fait passer la formation d’un dos trois à quatre derrière. Ona Batlle est entré en jeu et a joué à l’arrière droit et Carmona a été déplacée à l’arrière gauche.

L’Espagne a marqué trois à la 75e minute. Caldentey a calmement joué une passe à Bonmatí au sommet de la surface. Aitana a pris une touche pour s’installer et une autre pour se mettre en place avant de boucler un tir brillant au fond du filet.

D’autres changements ont suivi l’objectif. Carmona a été remplacée et Ivana Andrés est entrée dans le cadre d’un triple remplacement. Cardona a été remplacé à la 82e minute.

L’équipe nationale féminine espagnole est de retour en action mardi 15 juin contre le Danemark. Le coup d’envoi est prévu à 13 h 30 (heure de l’Est).

WISAMO, la voile gonflable de Michelin pour réduire la consommation de carburant et la pollution de n’importe quel bateau | Vie

Aston Martin cible l’expansion à environ 800 employés