Récapitulatif et faits saillants : Espagne 3-0 Danemark Femmes

L’Espagne a clôturé sa trêve internationale avec une victoire 3-0 sur le Danemark. Jorge Vilda est passé d’un système de défense à trois à un système de 4-3-3, déployant l’arrière centrale naturelle Laia Alexandri sur la droite.

Vue grille

Marta Cardona a commencé comme ailière droite, mais a eu du mal à trouver autant de joie qu’elle en a eu lors d’occasions précédentes pour La Furia Roja. L’Espagne avait l’air léthargique en général, souffrant peut-être de surmenage et de fatigue ; le noyau barcelonais d’Andrea Pereira, Mapi León, Patri Guijarro, Alexia Putellas et Aitana Bonmatí ayant enregistré d’énormes minutes au cours d’une campagne épuisante dans quatre compétitions nationales.

L’arrière gauche du Barça Leila Ouahabi a été contrainte de se retirer de l’équipe internationale quelques jours auparavant en raison d’une blessure au ménisque au genou.

Néanmoins, la qualité de l’Espagne ne pouvait être niée. Aitana a fait 1-0 juste avant la mi-temps.

Une conversion sur coup sûr de Patri Guijarro et une autre frappe d’Aitana ont scellé l’accord contre une équipe danoise qui a défendu le compact et menacé mieux que la plupart sur le compteur, mais n’a finalement pas pu créer de réelles chances.

Notes des joueurs

Marta Cardona : 6,5/10

Une journée bien plus normale au bureau pour la superstar du Real Madrid. N’a pas battu sa marque en dribble autant que vous l’espériez et n’a pas offert trop d’occasions aux attaquants espagnols de perdre.

A été remplacé par Athenea del Castillo à la 46e minute.

Olga Carmona : 6,5/10

A eu un certain nombre de centres capricieux après avoir remplacé Ona Batlle à la 58e, mais s’est rachetée en récupérant le ballon pour créer le troisième but.

Share