Red Bull pourrait encore être le « favori » du Grand Prix d’Arabie Saoudite

L’ancien pilote de F1 devenu expert Marc Surer a mis en garde contre l’annulation de Max Verstappen au Grand Prix d’Arabie saoudite.

Après tout, dit-il, cette saison n’a pas déjà connu plusieurs bouleversements.

Le championnat de cette année devrait se dérouler jusqu’au bout à Abu Dhabi, mais avant que le cirque ne s’y rende, il y a le Grand Prix d’Arabie saoudite.

L’avant-dernière manche du calendrier se déroulera sur le circuit de la corniche de Jeddah, long de 6,174 km, un tracé qui, selon la plupart, conviendra à Mercedes.

Présentée comme « rapide, très rapide » par le site officiel de la F1, la nouvelle piste devrait être la deuxième plus rapide du calendrier F1, derrière Monza, avec des pilotes atteignant une vitesse moyenne d’environ 252 km/h.

Il y a cependant 23 virages et cela pourrait encore faire jouer Red Bull et Verstappen.

« Combien de fois avons-nous pensé à l’avance qu’une piste serait meilleure pour Mercedes ou meilleure pour Red Bull ? » Surer a demandé à F1-Insider.com. « Et puis c’était exactement l’inverse.

« Si c’était à nouveau le cas en Arabie saoudite, alors Red Bull serait le favori. »

Le concepteur du circuit Hermann Tilke a déjà clairement indiqué que même si l’on pense que le moteur plus puissant de Mercedes leur donnera l’avantage sur le circuit de 6,1 km, ce n’est peut-être pas le cas.

« Un moteur puissant aide », a déclaré le concepteur du circuit de F1, « mais ce n’est pas seulement droit devant. Il y a quelques virages rapides qui, avec les bons réglages, pourraient donner un avantage au Red Bull.

« C’est aussi un circuit de rue, donc souvent des lois distinctes s’appliquent. »

Surer estime que Red Bull a un autre atout qu’il peut jouer dans son équipe AlphaTauri.

Alors que Mercedes a deux voitures en piste, Red Bull a effectivement quatre Red Bull sur deux, Verstappen et Sergio Perez, et deux AlphaTauris, Pierre Gasly et Yuki Tsunoda.

Gasly a été l’une des stars du championnat de cette année et avec une bonne qualification pourrait mettre son nez dans le mélange.

Mais, comme l’a prévenu Surer, cela ne peut pas se faire au détriment de Verstappen, qui doit lui-même devancer le Français.

« Gasly a été presque aussi rapide en qualifications avec l’AlphaTauri que Verstappen avec la Red Bull », a-t-il déclaré.

« Si la voiture B réussit, alors tout n’a pas pu aller bien avec la voiture A.

« Red Bull doit mieux fonctionner en Arabie saoudite. »

Verstappen aborde le Grand Prix d’Arabie saoudite avec huit points d’avance sur Hamilton avec 52 points encore à gagner lors des deux dernières courses du championnat.

Share