REGARDER: Miles Taylor dit que l’Amérique n’atteindra pas son 300 anniversaire si Trump n’est pas arrêté

C’était déroutant de voir à quelle vitesse le parti républicain s’est rendu à Donald Trump. Les législateurs du GOP comme Lindsey Graham et Ted Cruz sont passés d’appeler l’ancien président inapte à servir pour devenir de loyaux laquais en un clin d’œil.

Image via capture d’écran

Et chaque jour qui passe, il devient clair que la fête roulera avec Trump quoi qu’il arrive. Il y a quelques républicains, cependant, prêts à se lever pour essayer de l’arrêter.

Miles Taylor est l’un d’entre eux. Taylor a en fait servi au Département de la sécurité intérieure sous Trump. Et hier soir, il a averti que l’Amérique ne vivra pas jusqu’à son 300e anniversaire si Trump n’est pas arrêté.

Taylor a fait ces commentaires lors d’une apparition dans l’émission de Nicolle Wallace. L’hôte a demandé : « Miles, je t’aime, frère, mais je vais te le donner directement. Le moment de le faire était 2016, lorsque certains d’entre nous ont voté pour Hillary Clinton et ne sont pas allés servir dans l’administration et ont mis une patine de toute votre stature sur lui. Quel est l’espoir ? Que pouvez-vous faire maintenant? »

L’ancien membre du DHS a répondu :

«Donc, ce que nous faisons cette semaine au mouvement Renew America, c’est de publier une liste de ces candidats, une liste de démocrates, d’indépendants et une poignée de républicains courageux qui devraient être défendus. Du côté démocrate, ce sont des gens comme Elissa Slotkin et Abbey Spanberger, et dans d’autres endroits, nous allons suggérer que les progressistes, les progressistes patriotiques, soutiennent des gens comme Evan McMullin, qui se présente comme candidat de centre-droit contre Mike Lee dans l’Utah . Donc, ce genre de campagne de coalition est ce que nous essayons de faire, et cela a fonctionné pour battre Donald Trump et nous devons nous en tenir à ce modèle. »

Taylor a ajouté: « Je crains que la démocratie américaine n’atteigne pas son 300e anniversaire si nous ne le faisons pas. »

Lien source

Share