Renonciation aux sanctions ⋆ .

ARTICLE MEMBRE NRPLUS

O
Il y a quelques mois à peine, l’administration Biden a fait valoir que Nord Stream 2, un projet de gazoduc reliant la Russie à l’Allemagne, était «une mauvaise affaire» qui «expose l’Ukraine et l’Europe centrale». L’attachée de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, avait noté à l’époque que tout nouveau pipeline transportant le combustible fossile sur le continent «va à l’encontre des objectifs déclarés de l’Europe en matière d’énergie et de sécurité».

Cette semaine, Axios rapporte que le président Biden est sur le point de renoncer aux sanctions contre une grande entreprise qui construit le pipeline – ainsi que son PDG, Matthias Warnig, un ancien agent de la Stasi et un associé de Poutine. Mettre de côté …