Résumé et buts du match de quart de finale Belgique – Italie (1-2).

02/07/2021 à 23:14 CEST

X. Serrano

Italie sera le rival de l’Espagne en demi-finale du Championnat d’Europe qui se jouera mardi à Wembley. Ce ne sera pas une tâche facile, car le ‘Azzurra‘lors de la descente à Belgique, l’un des grands favoris. Les de Robert Mancini ont été imposées avec justice dans une performance qui combinait les deux âmes des ‘Nazionale’. Au premier acte, il était supérieur. Il a dominé le ballon dans le champ rival, a appuyé et a pris l’avantage avec deux buts de Barella et Distingué. Les deux de Lukaku avant la pause, il a ajouté du piquant à un deuxième acte de résistance aux solvants. Blessure musculaire Spinazzola, qui s’est retiré en pleurant, la pire des nouvelles.

BEL

ITA

Belgique

Courtois; Alderweireld, Vermaelen, Vertonghen ; Meunier (Chadli, 69′) (Praet, 74′), Witsel, Tielemans (Mertens, 69′), Thorgan Hazard ; De Bruyne, Doku ; Lukaku.

Italie

Donnarumma; Di Lorenzo, Bonucci, Chiellini, Spinazzola (Emerson, 79′) ; Barella, Jorginho, Verratti (Cristante, 74′) ; Chiesa (Tolói, 90′), Immobile (Belotti, 74′) et Insigne (Berardi, 79′).

Buts

0-1 M. 31 Barella. 0-2 M. 44 De Bruyne. 1-2 M. 45 + 1 Lukaku (plume).

Arbitre

Slavko Vincic (Slovénie). TA : Tielemans (21′) / Verratti (20′), Berardi (90′).

Incidents

Match joué à l’Allianz Arena de Munich correspondant aux quarts de finale de l’Euro 2020.

Roberto Martinez Il a prévenu la veille qu’il permettrait de compter sur ses étoiles et a secouru les boiteux De Bruyne. Pas de chance avec Eden Risquer, rejetés et remplacés de manière inattendue par les jeunes Dokû. Au Italie, prévu. Chiesa pour Berardi Oui Chiellini, déjà récupéré, à côté de Bonucci.

Fidèle aux slogans de Mancini, la ‘Azzurra‘il est sorti pour s’amuser, pour dominer comme il le faisait avant Suisse, dinde, gallois et la première partie avant L’Autriche. Mais devant ils avaient Belgique. La différence est vite apparue. Chaque défaite italienne était suivie d’une course ou d’une passe de De Bruyne que seuls les reflets de Donnarumma ils ont pu avorter. Le gardien s’est envolé d’une main ferme pour repousser un tir, corner et puissant, du ‘citoyen’ et un autre de Lukaku.

L’Italie n’était pas ridée, désormais plus précise dans la passe. Bonucci, avec un but sur coup de pied arrêté annulé pour hors-jeu, il a donné le premier avertissement. Le duel se déchirait. Assis dans un champ rival, le ‘Azzurra« J’accélérerais le rythme et j’essaierais Courtois timidement. Jusqu’à ce que la haute pression ‘azzurra’ trouve un prix. Verratti a volé le ballon devant et l’a donné à Barella, qui s’est glissé entre trois rivaux sur une tuile avant de centrer droit dans les filets.

Après le but, Belgique chancela et l’Italie piétina. Insigne a inventé le but 0-2 dans la marque maison. Tiré au sort Tielemans et a envoyé un droit à l’équipe. le ‘Diables Rouges’, mais l’Italie lui a lancé un char. L’arbitre a sanctionné comme une pénalité une légère charge latérale de Dites Lorenzo sur Dokû Oui Lukaku Je ne pardonne pas.

Les vacances ont rendu un duel beaucoup plus verrouillé. Dans l’ensemble, la boîte Robert Martinez pourrait se lier dans un centre de Chadli Quoi Lukaku ne s’est pas dirigé dans la bouche du but en raison d’une taille de casquette et dans un tir du même Romelu Quoi Spinazzola sauvé sous des bâtons. Le dernier service de la piste, qui s’est retiré blessé entre les larmes. Ça valait la peine. La ‘nationale‘a résisté dans la dernière ligne droite et sera en Wembley.

Share