Résumé et buts du match Lazio – Inter (3-1) de la 8e journée

16/10/2021

Le 17/10/2021 à 01:06 CEST

X. Serrano

La première défaite en championnat de Simone Inzaghi en tant que technicien de la Inter Il est arrivé dans ce qui était sa maison pendant deux décennies. Acclamé à son retour au stade olympique de Rome, où il a marqué une époque en tant que joueur et entraîneur, le fils prodigue n’a pu éviter le retour de la Latium dans la dernière demi-heure. Les ‘Nerazzurri’ sont partis avec un avantage à la mi-temps grâce à un but de périsique pénalité, mais après le redémarrage, l’équipe de la capitale a tourné le tableau d’affichage avec tant de Immobile, Anderson et Milinkovic-Savic (3-1).

LAZ

INT

Latium

Reine; Hysaj (Lazzari, 66′), Luiz Felipe, Patric, Marusic; Basique (Luis Alberto, 66′), Lucas Leiva (Cataldi, 85′), Milinkovic-Savic; Pedro (Zaccagni, 75′), Immobile et Anderson (Akpa Akpro, 85′).

Inter

Handanovic ; Skriniar, De Vrij, Bastoni (Dumfries, 67′) ; Darmian, Barella (Çalhanoglu, 86′), Brozovic, Gagliardini (Vecino, 67′), Dimarco ; Perisic (Correa, 67′) ; Dzeko (Lautaro, 76′).

Buts

0-1 M. 12 Perisic (plume). 1-1 M. 64 Immobile (stylo). 2-1 M. 82 Anderson. 3-1 M. 90 Milinkovic-Savic.

Arbitre

Massimiliano Irrati. TA : Basic (27′), Milinkovic-Savic (83′), Anderson (83′) / Gagliardini (36′), Bastoni (63′), Lautaro (83′), Dumfries (83′), Correa (87′ ) et Darmian (90′).

Incidents

Match joué au stade olympique de Rome correspondant à la 8e journée de Serie A 2020-2021.

Une victoire qui ramènera une queue en Italie pour l’action du 2-1. Tandis que le Inter attaqué, Dimarco il était allongé sur le sol après un piétinement de Lucas Leiva. Les « nerazzurri » ont terminé le jeu sans conséquences et dans la contre-attaque qui a suivi, avec l’interista toujours sur le terrain, Anderson avancé à Latium. Une action que ceux de Inzaghi considéré comme antisportif et conduit à un tangana. L’arbitre, comme d’habitude, l’a corrigé avec une carte vierge. Un résultat inattendu en raison de la façon dont un match de départ imbattable s’était développé pour lui. Inter.

Nicol Barella, plus leader que jamais par la substitution d’un Lautaro Martinez toujours avec le « décalage horaire », il a mis le jeu face aux « nerazzurri » au premier taux de change. L’international italien, agressif pour l’espace, a anticipé dans la zone pour Hysaj, qui l’a écrasé par derrière dans sa tentative d’intercepter le ballon. Pénalité et responsabilité pour périsique, qui avec une parcimonie totale a trompé reine. 0-1. Avec un avantage sur le tableau de bord, Inter a donné l’initiative à un Latium avec de sérieux problèmes pour s’associer dans un domaine rival. En grande partie, en raison de la substitution surprenante de Luis Alberto.

Avec Immobile déconnectée du jeu, l’équipe Sarri vécu sous l’inspiration de Pierre et Felipe Anderson sur les deux bandes. Les galops puissants du Brésilien ont déchaîné les occasions les plus nettes de la Latium avant la pause, un coup haut de Luc Leiva et un puissant coup de DE BASE qui a repoussé Handanovic. Posséder Philippe Anderson jugé en vain dans une action individuelle, tout comme Pierre dans un coup de pied lointain qui frôla le poteau.

Très compact défensivement, le Inter il protégea son avantage sans hâte et menaça la contre-attaque. L’hyperactif Barella Il a tenté sa chance dans un tir qui est allé haut, Dzeko vaguement dirigé l’une des rares balles qui l’atteignaient et périsique, dans le plus dangereux, a forcé l’arrêt esthétique de reine changé à la main.

Le duel languit après la pause lorsque le Latium il s’est réengagé dans le jeu à partir de coups de pied arrêtés. L’en-tête de l’ex-bluegrana Patrick frappé au bras de l’innocent Bastoni. Pénalité comme une maison et un but de Immobile, qui en cumule déjà sept en sept matchs. L’absence de contrôle s’est alors imposée. Un va-et-vient qui a abouti à l’objectif controversé de Anderson pour contre-attaquer. Décentralisée par cet épisode, la Inter Il a concédé le 3-1 sur un coup franc accroché par Luis Alberto et hocha la tête sans opposition de Milinkovic-Savic. Première défaite pour l’actuel champion de la Une série.

Share