Résumé et buts du match Milan – Vérone (3-2) de la 8e journée

16/10/2021

Le 17/10/2021 à 01:01 CEST

X. Serrano

Fête complète dans San siro. Quelques heures après que l’Inter ait subi sa première défaite en Serie A, le Milan est monté devant le Vérone (3-2) et se positionne comme leader provisoire. Une victoire de caractère pour une équipe rongée par les blessés et qui commandait Rafael Léao et Samu Castillejo sortir du banc. Entre l’un et l’autre ils en cuisinaient tellement Giroud, Kessie (de la pénalité) et Gunter but contre son camp qui a transformé le 0-2 initial. Et si cela ne suffisait pas, Ibrahimovic Il est réapparu après un mois de blessure.

MILLE

REGARDER

Milan

Tatarusanu ; Calabre, Tomori, Romagnoli, Ballo Touré ; Kessie, Bennacer (Ibrahimovic, 77′) ; Saelemakers (Castillejo, 46′), Maldini (Krunic, 46′), Rebic (Leao, 36′) ; Giroud (Tonali, 82′).

Hellas Vérone

Montip ; Ceccherini (Sutalo, 46′), Gunter, Casale ; Faraoni, Ilic, Veloso, Lazovic (Cencellieri, 79′) ; Barak, Caprari ; Kalinic (Lasagne, 63′).

Buts

0-1 M. 7 Caprari. 0-2 M. 24 Barak. 1-2 M. 59 Giroud. 2-2 M. 76 Kessie (plume). 3-2 M. 78 Gunter (pp.).

Arbitre

Alessandro Prontera. TA : Ballo Touré (81′) / Ceccherini (5′), Kalinic (25′), Casale (36′), Veloso (54′).

Incidents

Match joué à San Siro correspondant à la 8e journée de Serie A 2021-2022.

Pour être juste, il faut souligner la partie basse ‘rossonero’. Au déjà connu de Bakayoko, Florenzi et Junior Messie; dans les derniers jours ceux de Brahim Díaz et Théo Hernandez pour le coronavirus, et le gardien principal Mike Maignan en raison d’une blessure. Les trois derniers, des accessoires irremplaçables.

Tatarusanu, l’élu sous bâtons, sauva un premier tir et s’efforça de contenir le déchaînement impétueux d’un Vérone qu’il a commandé dans la première partie de la réunion. Il l’a obtenu de l’agressivité dans la pression et la verticalité après le vol. Lorsque la boîte ‘gialloblú’ s’est rétablie dans le champ rival, il n’en a fallu que très peu pour créer un danger. Et la défense milanaise, un flan, a fait le reste. Caprari a profité d’une erreur de marquage pour battre Tatarusanu d’un coup à bout portant.

L’objectif n’a fait qu’augmenter les insécurités d’un Milan que le second conviendrait peu de temps après. Après une transition rapide de Vérone, Romagnoli a fait trébucher « l’ex-milanais » à l’intérieur de la zone Kalinique et Barak il transforma la peine en toute tranquillité. Un objectif dédié à l’individu qui a tenté de le décentrer en pointant un pointeur laser sur son visage.

Environ une demi-heure, ceux de Pioli ils ont réagi. D’abord basé sur la fierté, avec des flashs individuels de Calabre et Rébic. La malheureuse blessure du Croate, l’une des plus marquantes jusqu’à présent, n’a pas arrêté la montée de la ‘Rossonera’. Bien au contraire, puisqu’à sa place est entré un Rafael Léao qu’il est devenu le meilleur joueur du match. Le Portugais a sauté dans le green avec un sourire enjoué. La première fois qu’il s’est affronté, il a dansé avec sa paire et il a pris la jaune. Prélude à ce qui allait arriver.

Contaminé par la confiance en soi de Léao, la surface lombarde a redoublé de siège après la pause. Il a coupé les distances dans un centre du Portugais qui Giroud il hocha magistralement la tête. Et peu de temps après, un talon haut de l’hyperactif Léao conduit à une pénalité sur Castillejo. L’apport de l’espagnol est également très remarquable. Ne compte pas pour PioliMais il a merveilleusement saisi l’occasion. Kessie transformé la pénalité maximale et suivi de la ligne 3-2, dans un centre de Castillejo Quoi Gunter il a été introduit de manière peu orthodoxe dans sa propre arche.

Au cas où tu manquerais de raison de sourire, San siro assisté au retour de Zlatan Ibrahimovic. Blessé depuis le 12 septembre, alors qu’il n’avait joué que la seule demi-heure jusqu’à présent cette saison, le Suédois est sorti très motivé et s’apprêtait à marquer. Il l’a tenté d’un coup qui a craché le poteau et a également tenté un Chilien qui a failli ne pas trouver le ballon. Fête complète pour la paroisse ‘Rossonera’, comme le Milan est le leader provisoire avec un point de plus que le Naples, qui reçoit ce dimanche à Turin.

Share