Résumé et meilleurs jeux de Manchester City 0-0 Southampton en Premier League

18/09/2021 à 18:46 CEST

Pep Guardiola il l’a averti, et Southampton livré. L’ensemble des Ralph Hasenhüttl il a court-circuité Manchester City, les laissant sans marque après 16 buts lors de ses trois derniers matchs contre Etihad. Il n’y avait pas de buts, mais il y avait du drame, avec le VAR. Tout d’abord, à la 60e minute du match, a réfuté les ‘Saints’ une pénalité que l’arbitre avait indiqué, y compris l’expulsion de Walker. Cela n’a abouti à rien. Et dans les années 90, quand Sterling a enfin pu voir la porte, la technologie l’a également annulé pour hors-jeu.

MCI

SOU

Manchester City

Ederson ; Walker, Ruben Dias, Aké, Cancelo; Fernandinho (De Bruyne, M.65), Gündogan, Bernardo Silva (Foden, M.72) ; Gabriel Jesus (Mahrez, M.67), Sterling, Grealish.

Southampton FC

McCarthy; Livramento (Perraud, M.87), Bednarek, Salisu, Walker-Peters ; Elyounoussi, Romeu, Ward-Prowse ; Redmond ; Adams (Broja, M.68), A. Armstrong.

Arbitre

Jon Moss. TA : Walker-Peters (M.52), Livramento (M.84).

La controverse avec les sièges vides n’a pas affecté Guardiola, qui a vu comment ses fans lui ont offert chants de soutien au début du crash. Les minutes de frénésie contre Leipzig, en revanche, ont été remarquées. Le « céleste » a atteint la 80e minute du match avec 12 tirs, mais aucun d’entre eux entre les bâtons de McCarthy.

Pep a apporté plusieurs modifications au onze, dont l’entrée de Sterling comme faux neuf. L’Anglais, loin d’être au mieux de sa forme dans ce départ, continuait à ne pas être bien face à la porte. La plupart du danger céleste venait des bottes de Grealish, mais c’était insuffisant pour intimider un Southampton très efficace dans sa pression. Les Plan Hasenhüttl a rendu très difficile pour Guardiola de sortir le ballon, et soutenu par Ward-Prowse et un excellent Oriol Romeu ils ont réussi à trouver des espaces contraires.

Le moment où les « Saints » se sont rapprochés du machado dans l’Etihad est arrivé en seconde période. Un internat Armstrong dans la zone qui, avec Walker, hors du site, s’est terminée par la chute de l’attaquant dans la zone. L’arbitre Jon Moss a indiqué la peine maximale et a expulsé Walker, laissant Pep incrédule jusqu’à ce que le VAR corrige les décisions. Le désespoir a déménagé à Southampton.

La Ville jeta de banc et donna entrée à De Bruyne, Mahrez et Foden, avec lequel la Ville a remporté le mordant. Précisément ils étaient les protagonistes du moment que peu n’ont pas permis aux célestes de sortir avec la victoire. Déjà à la 90e minute, un centre de De Bruyne a été achevé par Foden, qui est entré en collision avec un arrêt brutal de McCarthy sur la ligne. Le rebond l’a poussé dans le filet de Sterling, mais l’Anglais était hors-jeu. Après plusieurs minutes d’intrigue, le VAR a confirmé la décision. Ceux de Guardiola ont augmenté dans la zone rivale dans les dernières mesures, mais rien d’autre ne s’est passé. City laisse ses premiers points de l’année à domicile.

Share