in

Résumé et objectifs de Lille

14/09/21

Act. Le 15/09/2021 à 00:21 CEST

SF

Un Lille volontaire, qui lui a donné de l’élan et avidement cherché la victoire à son retour en Ligue des champions, n’a pas suffi à renverser l’ordre imposé par Wolfsburg, qui a pris un point (0-0) en tenant le résultat.

P’tit

WOL

Lille

Grbic; Celik, Fonte, Botman, Mandava ; David, André, Rocha (Onana, 83′), Ikoné (Lihadji, 75′) ; Gomes (Yazici, 74′), Yilmaz.

Wolfsbourg

Châteaux ; Mbabu, Lacroix, Brooks, Rousillon ; Guilavogui, Arnold; Bakou (Waldschmidt, 62′), Philipp (Bornauw, 66′), Steffen (Lukebakio, 62′) ; Weghorst (Nmecha, 66′).

Arbitre

Danny Makkelie (Pays-Bas). TA : André (31′) / Brooks (45′) (63′), Guilavogui (56′), Waldschmidt (65′), Nmecha (70′) et Lacroix (86′).

Stade

Pierre-Mauroy. 49 000 téléspectateurs.

Les champions de France, qui sont descendus très loin cette saison, lui ont donné plus de cœurs de qualité pour tenter d’entamer avec triomphe son retour dans la plus haute compétition européenne, où dans les dernières éditions auxquelles il a participé il avait laissé une mauvaise image.

Mais il a trouvé un rival qui mise sur l’ordre imposé par le sélectionneur néerlandais Marc van Bommel, un ancien joueur de Barcelone parmi d’autres, qui mène le classement dans son pays où les matchs comptent par les victoires.

Les Allemands ont joué la dernière demi-heure avec un homme de moins et ont vu comment le VAR a annulé un but de Lille, qui n’a pas cessé de chercher la victoire, mais a fait preuve d’un manque de qualité.

Rien de tel que cette équipe avec le solide champion de la saison dernière. Le relais sur le banc, où Jocelyn gourvennec a été remplacé Christophe Galtier, parti à Nice après avoir remporté le titre, ne semble pas encore donner les résultats escomptés.

L’équipe a du mal à marquer et est douzième de sa ligue dans un mauvais début de saison. Ce manque de confiance était perceptible dans le duel européen, malgré le fait qu’ils dominaient le match et aient eu les meilleures chances, notamment dans les chaussures. Yilmaz, mais Châteaux Il était juste sous les bâtons et a évité le but.

En 48 il l’a fait David, mais l’examen d’un jeu précédent a montré que le ballon était sorti et l’arbitre l’a annulé. La domination française a augmenté lorsqu’en 62 Brooks a vu le deuxième jaune et a repoussé encore plus les Allemands, qui se sont accrochés pour défendre l’égalité.

Lille a encore rêvé dans la dernière minute du temps additionnel, lorsque l’arbitre a signalé un penalty en sa faveur, mais l’examen du VAR a montré que la faute s’était produite en dehors de la surface.

Débat sur l’UE EN DIRECT : Von Der Leyen se prépare à un affrontement en colère – les députés ciblent le discours majeur du chef de l’UE | Politique | Nouvelles

Apple lance les pré-approbations pour iPhone 13 sur le programme de mise à niveau iPhone