Résumé et objectifs du Sporting CP

15/09/2021

Act. Le 16/09/2021 à 00:15 CEST

Adrià Léon

Haller est apparu. L’attaquant français n’a eu aucune pitié pour le Sporting de Portugal et a marqué un poker lors du premier match de Ligue des Champions de toute sa carrière. Il a été beaucoup aidé par Antony, qui a participé à quatre sur cinq buts de l’Ajax. Le Sporting n’a pas fait d’apparition, ce qui n’a pas du tout réussi en défense, bien qu’il puisse entrer dans la réunion avec le 2-3 -annulé- de Paulinho en début de seconde mi-temps. Six tirs au but et cinq buts pour l’équipe de dix Hag dans ce qui était une première efficace et très doux pour les hollandais.

FS

AHA

Sportif

Adam; Feddal, Gonçalo (Ricardo, 21′), Neto; Vinagre (Reis, 46′), Nunes, Joao Palhinha, Pedro Porro; Nuno Santos (Tiago, 60′), Paulinho (Bragance, 78′), Cabral (Sarabia, 46′).

Ajax

Pasveer; Blind (Schuurs, 81′), Lisandro, Timber, Mazraoui (Rensch, 71′) ; Gravenberch, Edson; Tadic, Berghuis (Taylor, 77′), Antony (Nérès, 70′) ; Haller.

Buts

0-1 M.2 Haller. 0-2 M.8 Haller. 1-2 M. 33 Paulinho. 1-3 M.39 Berghuis. 1-4 M.51 Haller. 1-5 M.63 Haller.

Arbitre

José Maria Sánchez Martínez. TA : Joao Palhinha (40′), Feddal (83′), Tiago (83′) / Timber (45′), Edson (49′), Lisandro (85′).

Incidents

Match joué au José Alvalade devant 20 000 spectateurs.

Pas le temps de planer sur le terrain de jeu, il y avait José Alvalade. Ceux de dix Hag sont sortis en trombe et à leur première arrivée ont pris la tête. Antoine il est entré et a terminé, mais un défenseur local a empoisonné le tir. La balle a heurté le moignon du bâton et est tombée Haller. 0-1 et un nouveau match avec 88 minutes d’avance. Bien que nouveau nouveau, il ne finirait pas par être, surtout pour l’Ajax, qu’avec les mêmes protagonistes, a doublé son avance cinq minutes plus tard. Antoine il a attrapé un très long ballon dans le dos de Vinagre et lui a donné le 0-2 à Haller, qui a marqué l’un des doublets les plus simples et les plus rapides jamais vus en Ligue des champions.

Match plat en première mi-temps, à l’exception des arrivées de l’Ajax, qui ont été clouées comme des couteaux dans le local. Le Sporting de Portugal a peu généré lors du premier match, bien qu’un ballon dans l’espace l’ait récupéré Paulinho, qui a croisé son tir – sans angle et avec double opposition – pour le tendre sous le corps de Pasveer, confiant au-delà de un but qui ne pouvait pas être une occasion. L’affrontement s’est poursuivi sans dominer clairement, bien que l’Ajax soit arrivé comme il le voulait dans la zone défendue par Antonio Adán. Un exemple clair de ceci était 1-3, encore une fois avec Antoine comme l’un des protagonistes. Les marées brésiliennes Vinagre collées à la ligne de touche, filtrent vers Gravenberch et à l’est vers Berghuis. Le Néerlandais, qui a marqué un demi-but avec un contrôle exquis, n’a eu qu’à chercher le bâton court pour battre Adam.

La deuxième mi-temps a commencé plus fou si possible que le premier. Le Sporting a introduit deux changements en une seule fois et a surpris avec le 2-3 bien que cela se termine être annulé par la collégiale. Dommage, car la tête de Paulinho ça avait été scandaleux. Celui qui n’a pas pardonné était Ajax, qui dans le sixième du deuxième a fait le quatrième sans aucune pitié. Des protagonistes comme d’habitude; Antony la met à l’extérieur et Haller qui bat Adam avec aisance dans la petite surface. Les Portugais derrière ont fait les eaux maintes fois et les deux attaquants de l’Ajax ont dansé à leur guise. Le Sporting a pu réduire les distances instantanément, mais Pedro Porro il a envoyé le 2-4 possible au poteau dans une action très similaire, sinon identique, au premier but du match.

Et la fête de Haller je n’aurais toujours pas fini. Dix minutes après son troisième but, il a transformé le ‘Hat Trick’ en ‘Poker’ après avoir profité d’une bonne passe filtrée par Mazraoui. Six tirs au but de l’Ajax et cinq buts Ils ont laissé en très mauvais état la performance des hommes de Rubén Amorim en ce début de cette nouvelle édition de la Ligue des champions. La dernière demi-heure s’est écoulée avec peu d’occasions notables, bien que si quelqu’un pouvait voir la porte avant le coup de sifflet final, c’était Ajax. Première pour oublier le Sporting de Portugal, qui devra beaucoup ramer s’il veut aspirer à l’une des deux places qui donnent accès pour rester en vie en Ligue des champions.

Share