Revue de réminiscence: Hugh Jackman titre magistralement un noir de science-fiction doux-amer

Alors qu’il tombe amoureux de Mae (Rebecca Ferguson), une cliente dont la disparition déclenche un sacré terrier de lapin dans lequel il tombe, Nick se retrouve lentement empêtré dans un mystère dont il n’a jamais demandé à faire partie. Mais l’enquête qui en résulte, et ses résultats, conduisent la curieuse piste de Reminiscence à démêler une intrigue qui se sent bien avec les histoires de détective pulp classiques qu’elle cherche à scho. Le danger le menace, lui et son partenaire, Watts (Thandiwe Newton), et de manière vraiment noire, plus Nicholas se rapproche de la vérité, plus les enjeux sont importants. Et en ce qui concerne le public, ceux qui augmentent les enjeux ne pourraient pas être plus efficaces.

Share