Ricky Martin hausse le ton après avoir été victime d’homophobie

Bien que plus de 10 ans se soient écoulés depuis lors, il existe encore des obstacles à la liberté. Ce lundi, Ricky Il a dénoncé avoir été victime d’homophobie après la publication d’un reportage photographique sur sa vie de couple avec l’artiste Jwan Yosef.

« Pause… aujourd’hui, je veux vous parler de mon côté le plus vulnérable… Il y a une semaine, j’ai mis en ligne quelques photos avec mon mari pour une édition spéciale du magazine @cap74024. Ce fut une expérience merveilleuse pour nous deux et une façon de célébrer notre fierté. Ce à quoi je ne m’attendais pas, surtout après tout le travail qui a été fait depuis tant d’années, c’est qu’un grand nombre de personnes décident de ne plus nous suivre ou de commenter de manière désobligeante », a commencé son message sur Instagram.

Malgré l’évolution qui a eu lieu sur cette question et la lutte que des milliers comme lui ont menée pendant des années, Ricky a-t-il dit préoccupé par le discours de haine qui persiste.

« Bien sûr, ce n’est pas le nombre de followers qui m’inquiète, c’est le message derrière sa décision qui m’a causé le même sentiment que j’avais il y a des années avant de partager publiquement mon orientation sexuelle. Cette même peur qui me paralysait, me tourmentait et ne me laissait pas vivre. Aujourd’hui, je vois les photos et je ressens une paix totale de pouvoir célébrer ma famille comme elle le mérite, avec style. Pour me célébrer comme je suis, peu importe ce qu’ils diront », a-t-il ajouté.

Cependant, « cette peur dont je viens de parler ne me paralyse plus, au contraire, elle me donne beaucoup plus de force et me pousse à continuer à travailler pour le bien-être de millions de personnes qui souffrent chaque jour du manque d’acceptation. Le plus que je souhaite dans cette vie est que nous puissions tous nous sentir libres, fiers de nous-mêmes, heureux, aimés, respectés et acceptés. Que nous pouvons exprimer comment nous sommes nés sans représailles ni punitions. Il n’est pas juste de continuer à perdre des vies précieuses à cause des préjugés et du manque d’éducation », a-t-il déclaré avec optimisme.

Share