RIDE Stock: La grande nouvelle qui fait plonger Lordstown Motors

Aujourd’hui, les investisseurs en Moteurs de Lordstown (NASDAQ :CONDUIRE) et le stock RIDE subissent des pertes importantes. En effet, l’action RIDE s’échange actuellement autour de 9%. Cette décision intervient sur un volume relativement moyen, suggérant peu de moyens d’acheter du soutien pour cette entreprise de véhicules électriques en phase de démarrage.

Une loupe zoome sur le site Web de Lordstown Motors (RIDE).

Source : Postmodern Studio / Shutterstock.com

En effet, Lordstown a eu son lot de mésaventures ces derniers temps.

Le constructeur de camions électriques a été durement touché sous de nombreux angles. En particulier, un court rapport cinglant de Recherche Hindenburg conduit à une vente massive plus tôt cette année. Le vendeur à découvert a allégué que Lordstown avait signalé des numéros de précommande qui n’étaient pas tout à fait casher. Et les récents départs de dirigeants clés ont essentiellement confirmé la véracité de ces allégations.

De plus, la concurrence accrue d’autres constructeurs de camions tels que Gué (NYSE :F) a repris. Le dévoilement du Ford F-150 Lightning a suscité un sérieux appétit des consommateurs. En conséquence, les investisseurs se demandent quelle part de marché il restera à Lordstown, si l’entreprise parvient à produire.

En effet, la récente déclaration de continuité d’exploitation de la société a mis en garde les investisseurs préoccupés par la situation de liquidité et de solvabilité de cette société. Une autre augmentation de capital est probable à l’horizon pour cette société. Et au milieu de tout ce qui se passe, il semble que les investisseurs ne voudront peut-être pas rester pour voir ce qui se passera ensuite.

Cependant, aujourd’hui, il y a encore un autre catalyseur négatif face à l’action RIDE. Plongeons-nous dans ce qui se passe avec Lordstown aujourd’hui.

RIDE Stock Down sur l’enquête du DOJ

Aujourd’hui, le ministère de la Justice a annoncé une enquête sur Lordstown Motors. Cette enquête sur Lordstown vise à plonger dans les représentations de l’entreprise autour des précommandes. En effet, cette saga semble loin d’être terminée. Et la surveillance réglementaire est la dernière chose dont cette entreprise a besoin en ce moment.

Cela dit, si Lordstown devait être giflé au poignet ou s’il s’était engagé dans des pratiques conformes aux normes de l’industrie, ce stock aurait peut-être été trop battu. Cela reste à voir. Cependant, les questions entourant cette enquête suffisent à amener les investisseurs à sortir massivement de ce titre.

Lordstown reste une action avec laquelle les investisseurs voudront faire preuve d’une extrême prudence en ce moment. En effet, il reste trop d’inconnues sur la façon dont tout se déroulera avec ce titre à court terme. En conséquence, il s’agit d’une action qui devrait figurer sur les listes de surveillance des investisseurs, plutôt que sur les listes d’achat, dès maintenant.

À la date de publication, Chris MacDonald n’avait (directement ou indirectement) aucune position sur les titres mentionnés dans cet article. Les opinions exprimées dans cet article sont celles de l’auteur, sous réserve des directives de publication d’InvestorPlace.com.

Share