‘Riders Republic’ vise à être le jeu vidéo ultime de sports extrêmes

Riders Republic, le nouveau jeu de sports extrêmes en monde ouvert d’Ubisoft, a reçu une date de sortie le 2 septembre au Ubisoft Forward de samedi. Bénéficiant d’un éventail de disciplines sportives, de nombreux lieux du monde réel et d’événements familiers aux fans de jeux de sports extrêmes, ainsi que quelque chose que nous n’avons jamais vu auparavant dans le genre.

Le successeur spirituel du Steep de 2016, qui s’est concentré sur les spots de neige dans les Alpes. Riders Republic se rend aux États-Unis, mélangeant des événements dans la neige, la terre, les rochers et les forêts. Un aperçu avancé du jeu par SB Nation a montré certains des nouveaux environnements dans lesquels le jeu se déroule, notamment Bryce Canyon, Yosemite Valley, Grand Teton et Sequoia National Park.

Vue grille

Des centaines de joueurs peupleront un immense monde ouvert, tous prenant part à leurs propres événements et défis. Riders Republic propose le même éventail de courses et de défis de tricks vus précédemment dans Steep, mais avec une plus grande intégration avec les événements du monde réel. La vidéo présentée par Ubisoft comprenait les X Games et le Red Bull Rampage, tous deux sous licence et entièrement recréés.

La plus grande différence autre que la plus grande portée est le ton qu’Ubisoft prend avec le jeu. Steep avait tendance à être une expérience stoïque, presque spirituelle, mettant en valeur la beauté nationale des montagnes les plus célèbres d’Europe. Riders Republic parle d’impétuosité, d’astuces et d’attitude face à vous, y compris le mode le plus excitant du genre : la course de masse.

Apparaissant au hasard sur la carte du monde ouvert à des intervalles de 30 minutes, les joueurs se rassembleront sur la ligne de départ pour que ces événements massifs commencent. Plus de 50 joueurs s’affronteront dans chaque course de masse, dévalant des montagnes à vélo, s’élevant dans le ciel dans des jet packs ou sculptant dans la poudreuse sur des snowboards. Mariant essentiellement les sports extrêmes à une bataille royale, Ubisoft a déclaré à SB Nation qu’il y aurait des récompenses importantes, ainsi que des droits de vantardise pour les vainqueurs de ces courses géantes.

De plus, il y a des batailles de tricks 6v6, similaires au « graffiti » de la franchise Tony Hawk: Pro Skater, ainsi que du free riding, et un mode carrière complet qui permet aux joueurs de progresser dans l’événement pour gagner des parrainages de certains des grandes marques de sports extrêmes.

Le jeu semble très prometteur jusqu’à présent pour tout fan de sports extrêmes ou de jeux en monde ouvert. Les joueurs auront la chance de voir si Riders Republic est à la hauteur de leurs nobles objectifs dans les bêtas qui devraient commencer bientôt.

Share