Rodrygo, la grande arme offensive de Carlo Ancelotti

16/09/2021 à 17h50 CEST

L’attaquant du Real Madrid Rodrygo a joué un rôle déterminant dans la victoire sur l’Inter lors de la première de l’édition 2021/22 de la Ligue des champions, marquant le seul but du match.. Il est sorti du banc, a secoué l’équipe blanche et scellé les trois points pratiquement dans le dernier souffle pour réaffirmer l’idylle du club et de l’entraîneur, Carlo Ancelotti, avec la compétition.

Le Brésilien, qui arrivé dans la capitale à l’été 2019 en échange de 60 millions d’euros, n’a pas fini de s’installer dans le onze de départ, mais il fait partie des joueurs qui offrent les meilleures performances en dehors du banc : en Ligue des champions, il totalise six buts en seulement huit tirs au but. Lors de ses 17 premiers matches dans la plus haute compétition européenne, il a enregistré de belles statistiques.

L’ancien joueur de Santos totalise 10 buts et 11 passes décisives en 64 matchs avec l’équipe du Real Madrid. La saison dernière, il a participé à près de 3 000 minutes de jeu (33 matchs) et inscrit deux buts et distribué huit passes décisives dans ce qui était sa deuxième saison, celle de la confirmation totale en tant que joueur de l’équipe première.

Dans l’ombre de Karim Benzema et Vinicius

L’attaquant est, sur le papier, le quart avant de l’équipe derrière Karim Benzema, Vinicius et Eden Hazard. Le français et le brésilien sont essentiels pour Carlo Ancelotti et seule l’irrégularité physique du Belge lui permet de jouer une certaine récurrence dans le trident de départ, où Lucas Vázquez participe également occasionnellement en tant que joueur de groupe.

Rodrygo est un joueur avec une grande capacité de score et particulièrement dangereux à proximité de la zone. C’est un profil offensif avec de la vitesse, de l’accélération et la capacité de dribbler et de se débarrasser de ses rivaux. Carlo Ancelotti l’a fait participer à tous les matches de la saison, mais toujours depuis le banc et dans un rôle secondaire.

Share