in

Romain Grosjean “ l’a toujours eu ” après son premier podium Indy

Romain Grosjean a ramené sa voiture IndyCar n ° 51 Dale Coyne Racing à la deuxième place lors du Grand Prix GMR de samedi soir, faisant taire ses propres doutes après 10 années sans compétition en Formule 1.

Grosjean a quitté la Formule 1 à la fin de l’année dernière, son temps avec Haas interrompu par un terrible accident de feu au début du Grand Prix de Bahreïn.

Souffrant de brûlures aux mains, le Français n’a pas pu disputer les deux dernières courses du championnat avant de passer aux IndyCars.

Il a quitté la Formule 1 après neuf saisons et demie de course sans victoire, 10 podiums et après avoir marqué à peine 10 points lors de ses deux dernières saisons.

Rejoignant Dayle Coyne Racing en IndyCars, il a terminé P10 à ses débuts et P13 à sa deuxième course avant de sauter les courses ovales au Texas.

De retour pour le Grand Prix GMR sur le parcours routier d’Indianapolis, il s’est qualifié en pole position avant de poursuivre avec une P2 dimanche soir. Rinus Veekay a remporté la victoire par 4.9s.

“Eh bien, c’est comme au bon vieux temps où j’aimais gagner des courses”, a déclaré Grosjean à RACER.

«En Formule 1, quand vous n’avez pas une bonne voiture, cela vous bat un peu et oui, vous perdez un peu confiance en vous. Vous ne savez pas si c’est vous ou si c’est la voiture, et parfois vous vous demandez, mais c’était de bonnes personnes autour de moi de me rappeler de quoi j’étais capable.

«Je suis venu ici comme un défi en IndyCar, et aussi, chaque décision signifie que c’est un risque. Mais je suis entré et j’ai dit: «Écoutez, je veux voir ce que je suis capable de faire. Je pense que je l’ai toujours. Je peux faire du bien.

«Ouais, ce week-end a gagné la preuve qu’ils avaient raison. Barber m’a déjà donné une très bonne confiance. St. Pete était un peu moins compétitif. Mais ce week-end, nous y étions définitivement.

Il a ajouté: «La Formule 1 a été une partie incroyable de ma vie, et je ne regrette rien, mais évidemment, jusqu’à la fin, j’ai décidé d’arrêter parce que je voulais me battre pour des victoires.

«Je savais que c’était une option qui nous permettait d’être compétitifs et de nous battre pour une bonne position ici, et c’est ma motivation.

«Après 10 ans en Formule 1, il était facile pour les gens de dire:« Oh, c’est un mauvais pilote ». Mais je suis ici et je profite de mon temps, et je fais de mon mieux.

«Ce week-end, nous avons montré que l’équipe sait quoi faire avec une bonne voiture, et je sais la conduire.»

Suivez-nous sur Twitter @ Planet_F1 et aimez notre page Facebook.

Morgan Wallen banni par les Billboard Music Awards pour “ conduite récente ”

HISTOIRE D’UNE LÉGENDE: L’ouragan Hugo a laissé Duncan sans nager à Barcelone 92