Rose McGowan remet durement en question le féminisme d’Oprah Winfrey

L’interprète a toujours été très critique à l’égard du « parti au pouvoir » hollywoodien et de sa réponse à tous ces scandales sexuels qui ont également touché d’autres personnalités importantes de l’industrie. De l’avis de l’artiste, en 2017, de nombreux confrères de profession se sont jetés à critiquer Weinstein et ceux qui ont agi comme lui quand c’était facile de le faire, après des années de silence et, selon elle, de complicité avec ces pratiques.

Désormais, l’artiste s’en prend directement à l’une des personnalités de la télévision les plus appréciées aux États-Unis, du moins parmi les secteurs les plus libéraux de la société, pour illustrer à nouveau ses arguments.

Il s’agit d’Oprah Winfrey, que Rose a directement définie comme un « lézard », capable de survivre aux changements de tendance en s’appuyant toujours contre le soleil le plus chaud. L’actrice a accusé la femme d’affaires d’être une hypocrite, entre autres, pour s’être rapidement et discrètement retirée de la production d’un documentaire qui voulait approfondir les allégations d’abus sexuels portées contre Russell Simmons, fondateur du célèbre label Def Jam.

Share