Russell: La relation avec Toto n’a pas été endommagée

voiture accidentée russell imola williams mercedes wolff toto george

Le pilote Williams George Russell a déclaré que sa relation avec le patron de Mercedes de Formule 1, Toto Wolff, était restée solide malgré une collision coûteuse avec Valtteri Bottas au Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Le Britannique est un protégé de Mercedes, qui court pour une équipe utilisant les moteurs badgés trois étoiles, et l’accident à grande vitesse avec le Finlandais qui a mis les deux hommes hors de la course et a détruit leurs voitures.

Russell, qui a remplacé le sept fois champion du monde de F1 Lewis Hamilton avec un succès considérable à Bahreïn l’année dernière après que son compatriote ait contracté le COVID-19, s’est excusé pour sa réaction de colère par la suite.

Il a déclaré aux journalistes au Grand Prix du Portugal jeudi que l’incident faisait partie de la course, mais il avait fait un «très mauvais jugement» en affrontant Bottas et en suggérant que le Finlandais avait tenté de les tuer tous les deux.

«Toto et moi avons beaucoup parlé depuis l’incident, mais le contenu de celui-ci restera privé», a-t-il déclaré. «Il a été très favorable, très constructif. Notre relation n’a pas du tout été endommagée à la suite de l’incident, bien au contraire.

«Et de même avec tout le monde chez Williams. Ils m’ont apporté un soutien incroyable, ils veulent que j’attaque, que je cherche des opportunités. Nous sommes fiers d’avoir été dans cette position. Nous étions en 10e position, luttant pour les points au mérite.

Williams n’a marqué qu’un seul point depuis 2018 mais Russell tentait de dépasser Bottas – dont il pourrait occuper le siège l’année prochaine – sur une piste glissante pour la neuvième place.

Tout en critiquant fortement le jugement de Russell, Wolff a également déclaré que Bottas n’aurait pas dû être aussi loin sur le terrain ce jour-là.

Russell a déclaré qu’aucune règle d’engagement n’avait été établie pour les courses futures, mais qu’il fallait «juste un peu plus de bon sens».

«Si nous nous retrouvons à combattre à nouveau une Mercedes, nous ferons du très bon travail… alors j’espère que nous nous retrouverons dans cette situation», a-t-il ajouté.

«Je suis ici à cause de Mercedes, ils m’ont fait gravir les échelons juniors, ils m’ont vraiment aidé en Formule Un et par conséquent, ils sont une famille pour moi comme Williams est une famille pour moi.

«Lewis et Valtteri sont des coéquipiers pour moi comme Nicholas (Latifi) est un coéquipier pour moi. La règle numéro un en tant que pilote de course est que vous ne vous heurtez pas à vos coéquipiers. C’est derrière nous maintenant, vous vivez et apprenez et nous allons passer à autre chose. (Reportage par Alan Baldwin)