Sainz : J’aime ces conditions délicates

Photo : Ferrari

À l’approche du Grand Prix de Russie 2021, Carlos Sainz se méfiait du défi auquel ils seraient confrontés avec leur Ferrari SF21 sous-alimentée qui aurait certainement du mal dans les lignes droites de Sotchi.

L’Espagnol qui a rejoint Ferrari cette saison, remplaçant le quadruple champion du monde de Formule 1 Sebastian Vettel, a eu une très bonne surprise le jour des qualifications, alors que le ciel s’est ouvert samedi, ce qui a entraîné des qualifications correctement humides.

Avec des conditions tendant vers le sec en Q3, Ferrari a bien joué ses cartes stratégiques et a envoyé Sainz sur des slicks souples avec suffisamment de temps pour qu’il y accumule la chaleur et qu’il réalise un bon tour assez bon pour la deuxième place.

S’exprimant après les qualifications, Sainz a déclaré: « Très délicat. Dès le début, les qualifications ont été délicates. Après la Q2, je pouvais voir qu’il y avait une chance que les slicks entrent en jeu. Un bon tour à la limite.

« Ce week-end, nous semblons un peu forts. Nos conditions les plus faibles étaient probablement sur les inters. Il y a les deux Mercedes et les Red Bull dont on s’attend à être beaucoup plus rapides demain mais on va se battre.

« Je dois m’assurer de faire mes devoirs pendant la nuit pour m’assurer que nous ne perdons pas trop sur la ligne du côté sale », a insisté Sainz.

Plus tard, dans le communiqué de presse de son équipe, Sainz revenait en détail sur sa séance de qualification : « Cela a été une séance de quali difficile, mais je suis fier de la façon dont nous avons géré la situation pour finir par réaliser un excellent tour pour la P2.

« J’aime ces conditions délicates et j’ai vraiment apprécié cette dernière tentative sur les slicks. Nous avons été parmi les premiers à franchir la ligne et l’attente de la confirmation de P2 a été tendue, car la piste séchait rapidement !

« La première ligne pour demain est un bon résultat, et je suis content, mais j’aurais préféré garder la pole ! a poursuivi Sainz en déplorant de perdre la première place face à son ancien coéquipier McLaren Lando Norris.

« Demain, ce sera très probablement sec et nous avions un rythme correct hier. Le grainage des pneus avant sera difficile, mais je vais tout donner du premier tour jusqu’à la fin. Félicitations à Lando pour sa première pole ! C’est bien de commencer à ses côtés », a conclu le pilote Ferrari.

La course de demain sera la 15e de Sainz en rouge. C’est la première fois qu’il démarre au premier rang dans une Ferrari.

Share