Sainz : Je crois à cent pour cent en ma décision

carlos sainz

Carlos Sainz est convaincu qu’il a pris la bonne décision de rejoindre Ferrari en 2021, au départ d’une McLaren renaissante, qui a gagné il y a deux semaines sur le terrain de la Scuderia, Monza.

Sainz a failli remporter le Grand Prix d’Italie 2020 au volant de McLaren, mais a échoué face à la détermination inébranlable du Français Pierre Gasly qui a gagné à cette occasion. McLaren a gagné cette année mais Sainz n’était pas celui qui a remporté la victoire.

S’exprimant lors de l’aperçu de son équipe du prochain Grand Prix de Russie 2021, Sainz a laissé entendre qu’il ne perdait pas le sommeil après la victoire de McLaren à Monza alors qu’il n’avait pas encore gagné dans une Ferrari.

« Je crois à cent pour cent en ma décision », a assuré Sainz. « Nous aurions également pu gagner au moins deux fois, alors qu’ils ont profité de l’opportunité qui s’est présentée lors de la dernière course.

« J’ai pris ma décision non pas sur la base d’une victoire, mais sur l’ensemble du projet et je pense toujours que je suis dans la meilleure équipe en pensant à la nouvelle ère dans laquelle la Formule 1 entrera la saison prochaine. »

Sainz a ensuite analysé les perspectives de Ferrari à Sotchi : « Je pense que, par rapport à nos principaux rivaux, nous aurons du mal dans le premier secteur, qui est le plus rapide. Mais je m’attends à ce que nous soyons à égalité dans le second et peut-être même mieux qu’eux dans le dernier. Si c’est le cas, alors je pense que nous pouvons viser à bien faire à Sotchi.

Son coéquipier, Charles Leclerc, bénéficiera d’un groupe motopropulseur amélioré cette course, mais partira en fond de grille. Sainz a pesé sur cette décision, laissant entendre que c’était la chose logique à faire.

« Ce n’est pas un problème », a déclaré l’Espagnol. « Nous en avons parlé en examinant toutes les options possibles. Le pilote le plus à risque en termes de fiabilité du groupe motopropulseur était Charles après ce qui s’est passé lors du Grand Prix de Hongrie et il était donc juste qu’il l’obtienne.

« Je vais essayer de me battre aux avant-postes dans cette course, en espérant que mon coéquipier puisse faire une belle remontée dans l’ordre. Quant à savoir quand j’aurai la mise à jour, nous n’avons pas encore décidé.

« Nous devons déterminer sur quelle piste il sera le moins désavantageux d’effectuer le changement et de commencer à l’arrière », a répondu Sainz lorsqu’on lui a demandé quand il recevrait l’unité de puissance améliorée.

Sainz s’est bien intégré au sein de Ferrari, en peu de temps. Il a été un match serré contre Leclerc et se classe 7e au classement des pilotes à seulement 6,5 points du Monégasque.

Share