Sainz pense qu’il s’est écrasé parce qu’il était « à 20 centimètres hors ligne » · .

Carlos Sainz Jnr dit que sa lourde chute lors des derniers essais s’est produite parce qu’il s’est éloigné de seulement 20 centimètres de la ligne de course.

Le pilote Ferrari a perdu le contrôle de sa voiture dans le deuxième virage et a heurté violemment la barrière au virage suivant.

« C’est arrivé très vite », a déclaré Sainz. « Au début, je ne savais pas ce qui s’était passé.

« Ensuite, j’ai eu un peu d’analyse, un peu de temps de recharge dans ma tête. Et après ce que j’ai vu en quali, c’est très clair qu’en hors-ligne il y a nettement moins de grip qu’en ligne, il y a un peu de sable.

« J’ai raté le sommet d’environ 20 centimètres dans ce tour et je me suis rattrapé et vous pouvez voir que j’ai peut-être soulevé un peu de poussière et je pense que c’est suffisant pour créer un accident sur ce circuit. »

Malgré son impact important, Sainz a déclaré qu’il savourait le défi offert par le second tour limité à Zandvoort.

« C’est ce qui le rend si difficile et ce qui le rend si incroyable en tant que pilote, alors [enjoyable], parce que vous savez que vous ne pouvez pas vous tromper.

«Aujourd’hui, nous voyons des pilotes payer des erreurs en quali et je l’ai payé en FP3. Et à cause de ça c’est toujours délicat de retrouver confiance en la quali car on sait qu’on ne peut pas se tromper de 20 centimètres. J’ai réussi, mais c’était délicat.

Sainz a salué le travail de réparation rapide effectué par ses mécaniciens qui lui a permis de participer aux qualifications.

« La récupération est purement grâce à la mécanique », a-t-il déclaré. « La voiture n’est revenue que 20 minutes après la séance, ce qui a rendu le chronométrage encore plus pressé.

« Ils ont fait un travail incroyable pour tout mettre en place et me permettre de sortir. Nous parlons parfois beaucoup du fait que les pilotes de Formule 1 sont très spéciaux, mais les mécaniciens de Formule 1 sont incroyables et surtout les gars d’aujourd’hui ont fait des merveilles. »

Il a admis qu’il manquait de confiance lors des qualifications suite à sa chute. « À partir de là, honnêtement, un moment de haute pression, de haute tension en Q1 avec les drapeaux rouges, avec un manque de confiance en moi, dans la voiture.

« Mais j’ai réussi à monter en puissance petit à petit et à réaliser un très bon tour en Q3 qui m’a presque permis de me qualifier dans le top cinq. C’était délicat parce que j’avais l’impression d’avoir toujours un ou deux trains de pneus derrière, comme si j’essayais de rattraper mon retard. Mais en Q3, j’y suis allé et ça a payé.

Annonce | Devenez un supporter de . et passez sans publicité

Grand Prix des Pays-Bas 2021Parcourir tous les articles du Grand Prix des Pays-Bas 2021

Partagez cet article de . avec votre réseau :

Share