Sam Burns reste le leader du tournoi AT&T Byron Nelson

16/05/2021 à 07:48 CEST

Efe

L’Américain Sam Burns n’a pas brillé comme au deuxième tour, mais il est resté en tête du classement du tournoi AT&T Byron Nelson, du PGA Tour, en concluant le troisième avec un record de 69 (-3) et cumulé de 196 ( -20).

Burns, 24 ans, a un avantage d’un coup sur le sud-coréen KH Lee, qui a livré une carte signée de 67 (-5) et a tiré brièvement avant même que Burns ait raté par pouces l’aigle de la ville natale Jordan Spieth au 18e trou et a frappé pour un birdie qui lui a laissé un cumulatif de 197 (-19).

Spieth, Matt Kuchar et Charl Schwartzel ont tiré 66 (-6) chacun et ont reculé de 3 tirs avec le Suédois de 38 ans Alex Noren, qui a tiré 70 (-2) et cherche sa première victoire sur le PGA Tour dans son tournoi 104, tous ont atteint 199 coups sûrs (-17).

Burns, essayant de devenir le premier joueur depuis Camilo Villegas de Colombie en 2008 à remporter ses deux premières victoires sur le PGA Tour lors d’événements consécutifs, a eu son premier bogey du tournoi au n ° 1 et un autre au sixième trou. A manqué un aigle par pouces à 18 ans.

Le natif de Louisiane a échoué à l’Open de Houston et au Genesis Invitational à Riviera cette saison après avoir occupé les premières places. Burns a partagé les 36 et 54 trous avant de percer et de remporter le championnat Valspar il y a deux semaines.

Burns a tenu la tête pour lui-même dans les deux tours cette semaine, même après un troisième tour qui pâlissait par rapport à son record de carrière (62, -10) vendredi.

L’Espagnol Rafael Cabrera a récupéré et a fait un excellent parcours pour délivrer une carte signée de 66 coups (-6) qui lui a permis de reculer de 13 positions à la neuvième place avec un cumulatif de 201 (-15) et de le partager avec cinq autres joueurs.

Le Mexicain Carlos Ortiz (70, -2) et le vétéran vénézuélien Jhonattan Vegas, brillant avec le même bilan que Cabrera (66-, 6), ont grimpé de 22 positions et se sont partagés la dix-huitième place (203, -13) avec d’autres cinq joueurs.

L’Espagnol Jon Rahm est revenu pour livrer une carte signée de 68 (-4) qui lui a donné 205 coups accumulés (-11) pour reculer de six positions et grimper à la trente-quatrième place, où il y a aussi neuf autres golfeurs.