Samsung Galaxy S8 vient de recevoir sa dernière mise à jour quatre ans après son lancement

Samsung n’émettra plus de mises à jour sur le Galaxy S8.

Le Samsung Galaxy S8 a été lancé en 2017. C’était le produit phare qui allait informer le langage et la philosophie de conception de l’entreprise pour les années à venir. Jusqu’à présent, Samsung a continué à publier des mises à jour raisonnablement régulières de l’appareil, le gardant pertinent pour les utilisateurs hérités. Mais c’est sur le point de se terminer.

Dans son dernier bulletin de mises à jour de sécurité, Samsung a officiellement abandonné la prise en charge des Galaxy S8 et S8 Plus. Bien sûr, cela ne signifie pas que le téléphone est mort. Cependant, son utilisation peut représenter un risque de sécurité futur en raison de logiciels obsolètes.

Cette décision intervient après que Samsung a rétrogradé le S8 à sa liste de mises à jour trimestrielles des appareils il y a un an. Bien que Samsung ait une solide politique de prise en charge des appareils, le Galaxy S8 devient long dans la dent. Il est compréhensible, compte tenu de la panoplie d’appareils de l’entreprise, que la prise en charge de téléphones beaucoup plus anciens prenne fin.

Voir également: Les meilleurs smartphones Samsung haut de gamme, milieu de gamme et entrée de gamme

Le Galaxy S8, âgé de quatre ans, était assez frais à son époque. Il a été lancé avec un écran AMOLED de 5,8 pouces, le Snapdragon 835 aux États-Unis, un seul appareil photo 12MP à l’arrière et une batterie de 3000 mAh. Bien qu’il ait emballé Android 7.0 Nougat au lancement, les mises à jour ont lentement fait glisser le téléphone vers Android 9.0 Pie.

Il y a de bonnes nouvelles pour quelques modèles S8 spéciaux. Si vous possédez un Galaxy S8 Active, vous continuerez à recevoir des mises à jour trimestrielles. Les utilisateurs du Galaxy S8 Lite continueront également de recevoir des mises à jour de sécurité semestrielles.

La dernière mise à jour de sécurité (h / t 9to5Google) disponible pour le Galaxy S8 comprend le correctif de sécurité d’avril 2021.