in

Samsung montre un prototype d’écran OLED élastique qui se fixerait à notre poignet et mesurerait notre fréquence cardiaque

07/06/2021 à 20:07 CEST

Antonio Vallejo Taslimi

Les dalles OLED ont beaucoup évolué ces dernières années, nous trouvant aujourd’hui même des téléphones portables et des tablettes à écrans flexibles. Cependant, Samsung pourrait aller plus loin grâce aux progrès dont il a fait preuve à travers un communiqué de presse sur son site Internet. Et c’est qu’ils ont donné de petits coups de pinceaux sur leur technologie de panneau OLED élastique, quelque chose qui pourrait très bien s’intégrer dans la technologie de la santé.

En tant que design conceptuel, Samsung a montré le fonctionnement de ce prototype, qui est un panneau élastique qui est attaché à la peau et dans ce cas ils l’ont programmé pour mesurer la fréquence cardiaque. L’entreprise veille à ce que ce panneau peut être étiré jusqu’à 30% en travaillant normalement. Avec cette démonstration, ils ont jeté les bases de ce que pourrait être l’évolution des bracelets intelligents actuellement sur le marché. La qualité du panneau sur le plan visuel n’a rien d’extraordinaire dans ce concept, mais ce n’était pas l’objectif de Samsung cette fois. Et c’est qu’ils ont développé un panneau qui a pu fonctionner correctement après l’avoir étiré environ 1 000 fois. Avec une structure en « îlot », ce concept serait constitué d’un matériau élastomère, qui a été modifié pour résister à la chaleur générée par les composants électroniques.

Il est probable que nous ne verrons pas cette technologie achevée avant quelques années, cependant elle pourrait servir d’idée du confort que l’on pourrait obtenir avec ce type d’appareil, puisqu’il serait littéralement « collé à la peau ».

Le rédacteur en chef de National Geographic se déchaîne avec le jargon «Race Card» de Woke ⋆ 10z viral

Récompenses de match de la victoire 7-1 de l’Allemagne contre la Lettonie