« Sans signes particuliers » balaie l’Ariel

Le premier long métrage de Fernanda Valadez a été le grand favori de la 63e édition de la plus haute récompense de la cinématographie mexicaine.

Share