Sarah Silverman dit que la loi anti-avortement du Texas déclare la guerre aux pauvres

Lire du contenu vidéo

TMZ.com

Sarah Silverman ne mâche pas ses mots – la loi anti-avortement du Texas est une déclaration de guerre, mais seules certaines femmes sont visées.

Nous avons eu Sarah samedi soir à WeHo alors qu’elle sortait de Craig’s, et elle a été directe … la loi qui interdit effectivement la plupart des avortements est une guerre contre les pauvres. Comme elle le dit, les femmes riches ont les moyens de quitter l’État et de se faire avorter ailleurs.

Sarah n’est pas adepte des boycotts… elle dit que cela ne fait que blesser les gens de l’État qui sont eux-mêmes des victimes. Les véritables cibles, dit-elle, devraient être les politiciens qui ont promulgué la loi.

Comme vous le savez probablement maintenant, la loi texane interdit pratiquement l’avortement après les 6 premières semaines de grossesse. Il n’y a pas d’exceptions pour le viol ou l’inceste. Et, la loi met une prime sur la tête de quiconque aide une femme à se faire avorter après 6 semaines. N’importe qui dans le pays peut poursuivre les personnes qui aident pour 10 000 $ plus les frais d’avocat.

La Cour suprême des États-Unis a même refusé d’entendre l’affaire avant que la loi n’entre en vigueur le 1er septembre. En effet, Roe contre Wade est mort au Texas, du moins pour l’instant, et SCOTUS a signalé que Roe pourrait faire partie de l’histoire du prochain mandat lorsqu’il rendra un jugement sur une loi du Mississippi qui remet en cause le droit constitutionnel à l’avortement.

Share