Schröder, en panne à cause du protocole COVID au pire moment

Recul important pour les Lakers dans leur lutte pour éviter le play-in, un écart dans lequel ils pourraient tomber malgré le retour d’Anthony Davis et LeBron James. L’équipe de Vogel va se passer de Dennis Schröder pendant les deux prochaines semaines en étant en contact direct avec un positif pour COVID-19. Le garde allemand n’est pas infecté pour le moment, mais il doit présenter une série de négatifs d’affilée lors des tests pour pouvoir regagner les pistes en toute sécurité. Cela a été avancé par Shams Charania et Bill Oram, de ..

Cela arrive au pire moment, qu’il s’agisse d’une urgence sanitaire qui laisse la compétition sportive en arrière-plan. Il reste 13 jours aux Lakers pour terminer leurs matchs en phase régulière et aller jouer sans leur métronome.

Aux Lakers la saison est devenue plus chère, L’objectif qui depuis la chute de LeBron et Davis a été difficile pour eux: ne tombez pas dans le play-in redouté. Mais pour le moment, ils sont à égalité avec le cinquième, les Mavericks, et le septième, les Blazers. Cette dernière place vaut la peine de jouer un ou deux matchs et d’assurer la passe aux playoffs, mais deux défaites vous laissent de côté au premier changement.

Ce n’est pas la première fois que cela arrive à Schröder. En février, il est sorti de la discipline de la franchise pendant huit jours pour la même raison.

Les Lakers devront tirer sur Alex Caruso et Talen Horton-Tucker pour les derniers matchs de la saison régulière. Avec eux, Vogel devra mener la situation pour être cinquième ou sixième et éviter des matchs supplémentaires, ce qui avec la condition physique de l’équipe n’est pas le plus recommandé.

Le délai de retrait peut aller de dix à quatorze jours. La fin de saison pour Los Angeles est juste là, à treize ans à partir d’aujourd’hui.

Nuggets, Clippers, Blazers, Suns, Knicks, Rockets, Pacers et Pélicans ce sont les rivaux qui restent.

Schröder a commencé tous les matchs qu’il a disputés cette saison, son premier après avoir été échangé par le Thunder à l’automne. 59 matchs, 59 départs. Il est à 15,5 points et 5,8 passes décisives par nomination, des chiffres supérieurs à sa carrière même s’il a plus de concurrence pour les faire.