in

Sebastian Vettel : Faire confiance à la voiture est la clé du succès de Bakou

Sebastian Vettel dit que faire confiance à sa voiture à Bakou, en particulier dans les sections difficiles, est la clé d’un bon week-end.

Ce n’est peut-être pas aussi serré que Monaco, mais le circuit sur lequel se déroule le Grand Prix d’Azerbaïdjan est toujours l’un des plus difficiles du calendrier, avec des sections sinueuses extrêmement difficiles dans lesquelles les erreurs peuvent s’avérer coûteuses.

Vettel, qui a bien fait là-bas dans le passé, n’ayant jamais terminé en dehors des quatre premiers, dit que ces sections sont les plus décisives, et qu’avoir confiance en la voiture est la clé pour les maîtriser.

“Oui, évidemment, la spécification que vous utilisez est très différente”, a-t-il déclaré.

« Vous pilotez beaucoup moins d’ailes qu’à Monaco, et ce sera différent en raison de la nature de la piste.

« Je pense qu’en fin de compte, vous devez avoir confiance dans la voiture et aussi pour, sur une piste comme celle-ci, faire la différence.

« Vous avez la section autour de la vieille ville qui est très sinueuse, où vous pouvez gagner ou perdre beaucoup de temps, ce sera donc finalement le facteur décisif. »

F1 TV offre aux lecteurs de PlanetF1 10% de réduction sur leurs abonnements Access et Pro ! et utilisez le code PLANETF10 à la caisse*

*l’offre expire le dimanche 6 juin à minuit

Pour la première fois peut-être depuis son adhésion Aston Martin, Vettel avait l’air d’avoir pleinement confiance en sa machine lors de sa dernière sortie à Monaco, terminant à la 5e place et ayant bien fait tout le week-end.

C’était aussi la meilleure manche à ce jour pour l’équipe, avec Lance Stroll finissant également dans le top 10 pour leur donner leur premier double pointage depuis le changement de marque de Racing Point.

Néanmoins, il ne sait pas avec certitude que les choses iront aussi bien en équipe à Bakou.

“Ce fut certainement un week-end positif, et super pour nous tous, toute l’équipe”, a-t-il ajouté.

« Je pense que c’était super d’avoir les deux voitures dans les points, donc ce serait bien de répéter en quelque sorte mais nous verrons, c’est un long week-end, c’est un circuit difficile ici. C’est très différent même dur c’est aussi un circuit urbain.

“Donc je ne sais pas, je ne peux pas vraiment prédire et je suis plus heureux d’attendre et de voir comment ça se passe.”

Suivez-nous sur Twitter @Planet_F1 et aimez notre page Facebook

Le PDG du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge, revient sur ses meilleurs coups

Rapport: Jony Ive a débauché «au moins quatre» membres de l’équipe de conception Apple pour LoveFrom