Sebastian Vettel nie avoir joué un rôle dans le braconnage du personnel de Red Bull

Sebastian Vettel a nié avoir joué un rôle dans le fait qu’un certain nombre de membres du personnel de Red Bull l’aient rejoint chez Aston Martin.

Il a été annoncé la semaine dernière que le patron de l’aérodynamique de Red Bull, Dan Fallows, rejoindrait l’équipe britannique en tant que nouveau directeur technique dans le cadre d’une restructuration des rôles clés du personnel.

Cette signature a été suivie d’une autre peu de temps après, avec d’autres Taureau rouge l’aérodynamicien Andrew Alessi a nommé le nouveau chef des opérations techniques.

Étant donné que les mouvements ont eu lieu peu de temps après que l’ancien pilote Red Bull Vettel, qui a travaillé à leurs côtés au début des années 2010, ait rejoint l’équipe, beaucoup pensent que l’Allemand a joué un rôle dans leur intégration à Aston Martin, mais il nie toute implication.

« Je fais partie de l’équipe, mais mon travail consiste à conduire la voiture et à fournir des commentaires aux ingénieurs, pas à recruter du personnel », a-t-il déclaré.

« Depuis que j’ai rejoint Aston Martin, l’équipe n’a cessé d’augmenter ses ressources et c’est agréable de voir de nouvelles personnes nous rejoindre.

« J’ai travaillé avec Andrew et Dan, mais c’était il y a longtemps – c’est incroyable combien de temps s’est écoulé depuis.

«Nous avons également invité et obtenu beaucoup d’autres personnes dont les noms ne sont peut-être pas si connus. Mais avec chaque nouvel employé, Aston Martin devient plus fort.

Découvrez toutes les dernières marchandises Sebastian Vettel/Aston Martin via la boutique officielle de Formule 1

Vettel n’a peut-être pas joué un rôle direct dans les signatures, mais sa seule présence dans l’équipe aurait pu rendre la décision plus attrayante pour les deux membres du personnel de Red Bull.

Il ne pense pas que ce soit le cas cependant, soulignant le fait que la même chose ne s’est jamais produite lorsqu’il était chez Ferrari, et pense que les facteurs géographiques ont joué un plus grand rôle.

« Je ne pense pas qu’ils soient venus ici à cause de moi. Après tout, j’ai été chez Ferrari pendant plusieurs années après avoir été chez Red Bull », a ajouté le quadruple champion du monde.

« Pour Andrew et Dan, la transition devrait être plutôt agréable car ils passent d’une équipe britannique à une autre. Ils n’ont pas à quitter le pays dans lequel ils vivent.

« Déménager pour un nouvel emploi dans la même région est toujours plus facile que de partir pour un tout nouveau pays. »

Suivez-nous sur Twitter @Planet_F1, aimez notre page Facebook et rejoignez-nous sur Instagram !

Share