Sebastian Vettel « pas surpris » de rater la session de Styrie Q3

Sebastian Vettel n’a pas été surpris par son manque de rythme de qualification pour le Grand Prix de Styrie car il sentait qu’il n’avait pas tiré le meilleur parti de la performance de son Aston Martin.

Alors que Vettel était à 0,214 seconde de son coéquipier Lance Stroll en Q2, la proximité du peloton autour du court tour du Red Bull Ring l’a vu se retrouver à quatre places de son collègue Aston Martin.

L’Allemand avait déclaré plus tôt dans le week-end qu’il espérait que la pluie vienne sur le circuit car il n’y en a pas eu beaucoup jusqu’à présent cette saison.

Bien sûr, le temps pluvieux a souvent un impact sur le mélange de l’ordre de course – mais le quadruple ancien champion du monde espère que lui et son équipe seront en mesure de trouver une solution qui pourra améliorer sa voiture pour la course.

« Honnêtement, j’ai eu un peu de mal à tirer le maximum de la voiture, donc ce n’est pas une surprise », a déclaré Vettel lorsqu’on lui a demandé s’il avait manqué la Q3 en Autriche.

« C’est évidemment dommage que nous ayons raté le match et que nous n’ayons pas pu participer à la Q3. Nous avons eu un peu de mal avec le rythme des longs runs hier, mais maintenant nous espérons que ce sera un peu mieux.

Découvrez toutes les dernières marchandises Sebastian Vettel/Aston Martin via la boutique officielle de Formule 1

Quant à Stroll, il a estimé que les choses allaient mieux pour lui et son côté du garage alors qu’il gagnait une place en Q3 et, bien qu’il n’ait pas pu se hisser au-dessus de la P10, il se sentait beaucoup plus à l’aise avec les performances de sa voiture samedi après midi.

Avec Yuki Tsunoda perdant trois places après avoir entravé Valtteri Bottas en qualifications, Stroll a depuis été promu au 9e rang dimanche.

« Je pense que c’était un travail solide tout le week-end », a déclaré Stroll après la mise en place de la grille en qualifications.

« La voiture a été constante tout au long du week-end, se sentant bien. J’ai eu beaucoup de confiance au volant dès le premier tour vraiment en FP1 et c’est bon d’être de retour en Q3.

« Je pense que beaucoup de choses pourraient se passer demain – ça pourrait être humide, ça pourrait être une journée intéressante. »

Suivez toute l’action du Grand Prix de Styrie avec le live center PlanetF1

Share