Sergio Perez a estimé que la pénalité de temps de Monza était injustifiée

Sergio Perez espérait que les stewards auraient une « vue plus large » de sa passe sur Charles Leclerc, mais ce n’était pas le cas.

Le Grand Prix d’Italie n’avait pas été un week-end simple pour Perez, qui a été compromis pour les qualifications au sprint samedi après avoir sacrifié ses propres efforts pour donner un remorquage à son coéquipier Red Bull Max Verstappen et ainsi renforcer la place du Néerlandais sur la grille.

Cela a laissé Perez au départ P9 et, incapable de gagner une place dans le sprint, il a commencé le Grand Prix d’Italie de P8 suite à l’application de la pénalité de grille de Valtteri Bottas.

Ce n’est qu’après la collision de Verstappen avec son rival pour le titre Lewis Hamilton que la course de Perez a commencé à se montrer prometteuse et avec ces deux pilotes hors de l’équation, Perez a fait une passe sur Leclerc pour la P3 après le redémarrage de la voiture de sécurité.

Il l’a fait en coupant une partie de la deuxième chicane et après que le contrôle de course n’ait pas répondu à Red Bull, Perez n’a pas été invité à reprendre la position.

Plus tard cependant, la confirmation est venue d’une pénalité de cinq secondes, ce qui signifie que Perez a été classé P5, derrière Bottas et Leclerc.

Montrez votre soutien à Charles Leclerc avec sa collection officielle de marchandises sur le magasin de Formule 1

Il est sûr de dire que la décision n’a pas été bien accueillie par le pilote Red Bull.

Interrogé par Sky F1 si, avec le recul, il pensait qu’il aurait été préférable de rendre la place à Leclerc, Perez a répondu: « Oui, mais nous espérions, en tant qu’équipe, avoir une vue un peu plus large des commissaires .

« La façon dont je le vois, si je [had] essayé de prendre le virage, nous aurions eu un contact, alors j’ai essentiellement évité le contact.

« Je n’avais nulle part où aller. C’était mon coin donc je devais vraiment y aller et l’éviter. Au final, on a pris la décision de continuer et on s’y attendait un peu.

« Valtteri était assez fort, me poussant fort. Nous nous battions là-bas mais malheureusement, nous avons obtenu le podium en piste mais l’avons perdu pour d’autres raisons.

Avec 10 points marqués, Perez passe à 118 pour la saison, 108,5 derrière son coéquipier Verstappen.

Le butin de Perez à Monza était vital pour les espoirs de Red Bull dans le championnat des constructeurs, bien que Mercedes ait maintenant dépassé 18 points de ses rivaux grâce à la finition P3 de Bottas.

Share